Bourg-en-Bresse: Une «violente» mutinerie fait gronder plusieurs heures une prison

FAITS DIVERS L'intervention des Equipes régionales d'intervention et de sécurité a mis fin à la mutinerie, en cours depuis 7h30 ce mardi au sein du centre pénitentiaire. Un surveillant a été blessé à la tête....

Elisa Frisullo
— 
24/03/11, Bourg-en-Bresse. Centre penitenciaire de Bourg-en-Bresse.
24/03/11, Bourg-en-Bresse. Centre penitenciaire de Bourg-en-Bresse. — C. VILLEMAIN / 20 MINUTES

La révolte n'aura grondé que quelques heures, mais a choqué l'ensemble des personnels pénitentiaires en service à ce moment-là. Les Equipes régionales d'intervention et de sécurité (Eris) sont intervenues en milieu de matinée au centre pénitentiaire de Bourg-en-Bresse, dans l'Ain, pour mettre fin à la mutinerie de quatorze détenus entamée ce mardi matin, vers 7h.

Selon l'Ufap-Unsa Justice, tout est parti d'une fouille menée au petit matin dans plusieurs cellules. Le temps de procéder à l'inspection, les détenus ont été conduits dans une salle d'activités située au rez-de-chaussée de la prison. C'est alors que la situation a dégénéré. «Ils ont tout cassé. Les fenêtres, la télé au mur, démonter les armoires, casser les tables», raconte Stéphane Pieltant, délégué Ufap-Unsa à Bourg-en-Bresse.

Un précédent à l'été 2013

Ils auraient ensuite projeté des «pieds de chaises et de tables» au visage des surveillants pénitentiaires. Un surveillant, touché à la tête, a dû être évacué par les pompiers et est en arrêt de travail jusqu'à dimanche, selon le syndicat. Appelées en renfort, les Eris sont intervenues alors que les détenus tentaient de mettre le feu au sein de la salle où ils étaient retranchés.«On a déjà connu des mutineries, mais là c'était d'une grande violence. Jamais des fouilles n'ont dégénéré à ce point», ajoute Stéphane Pieltant.

En fin de matinée, tout était rentré dans l'ordre. Cinq détenus frondeurs ont été transférés dans des établissements pénitentiaires de la région. Neuf autres dans le quartier disciplinaire de la prison de Bourg-en-Bresse.  Des mesures disciplinaires devraient être prises dans les prochaines semaines à l'encontre de ces détenus.

A l'été 2013 déjà, la révolte d'une trentaine de détenus avait conduit à l'intervention des Eris dans cette prison de Bourg-en-Bresse, construite en 2010.