ASSE: Pour Fabien Lemoine, les Verts ont "grimpé" sur les Parisiens

FOOTBALL Pas abattu après l'élimination (0-1) en Coupe de la Ligue mardi face au PSG, le milieu stéphanois a hâte de retrouver les Parisiens...

Propos recueillis par Jérémy Laugier

— 

Le joueur de Saint-Etienne, Fabien Lemoine, lors de la défaite face au PSG (0-1) en Coupe de la Ligue, le 13 janvier 2015.
Le joueur de Saint-Etienne, Fabien Lemoine, lors de la défaite face au PSG (0-1) en Coupe de la Ligue, le 13 janvier 2015. — P.DESMAZES/AFP

Peu après l’élimination (0-1) mardi en Coupe de la Ligue face au Paris-SG, le milieu de terrain stéphanois Fabien Lemoine semblait avoir déjà envie d’être au dimanche 25 janvier (21h), date d’un nouvel alléchant affrontement face au champion de France dans le Chaudron, cette fois en L1.

Comment le groupe a-t-il vécu ce revers assez cruel face au PSG ?

Il y a des regrets parce qu’on a eu les trois ou quatre occasions pouvant permettre de l’emporter. On a fait le match qu’il fallait. Paris est une grande équipe mais nous ne sommes jamais attentistes face à elle. On les embête régulièrement. Cette fois, ça a tourné en leur faveur au niveau de l’efficacité. On a démarré timidement mais on a commencé à leur grimper dessus après vingt minutes. Puis on a fait la seconde période quasi idéale avec trois bonnes situations.

Il y a eu beaucoup de nervosité sur le terrain mardi. Aurez-vous un sentiment de revanche en L1 la semaine prochaine ?

Ce sera encore un match très engagé. Les Parisiens ont du répondant avec leur expérience. On sait qu’il nous faut mettre de l’agressivité pour les embêter. Cela serait trop facile pour eux sinon. Ils ont cette ruse et cette malice que nous n’avons pas. Cela nous énerve alors qu’eux, ça les excite. Il faut essayer de ne pas sortir de ces matchs psychologiquement. A nous d’apprendre. Mais ce sera une autre histoire dans dix jours.

Sentez-vous que l’ASSE (3e en L1) grandit un peu plus, cette saison encore ?

Nous sommes dans un certain élan depuis une petite quinzaine de matchs (série en cours de 7 victoires et 4 nuls en L1). On a fait jeu égal avec le grand Paris-SG. Individuellement, on sait qu’ils sont largement supérieurs à nous. Mais collectivement, on a peut-être un truc en plus avec cette envie, cette solidarité et cet engagement sur tous les coins du terrain. Cela nous permet de rivaliser. Mais les stars peuvent marquer à tout moment. A nous de faire un gros match dimanche (17h) à Rennes puis de surpasser les objectifs du début de saison.