Olympique Lyonnais: Rachid Ghezzal a saisi l’opportunité

FOOTBALL Le milieu offensif de 22 ans n’a pas manqué sa deuxième titularisation de la saison, avec notamment une passe décisive, dimanche face à Toulouse…

Jérémy Laugier

— 

Avec notamment une passe décisive pour Nabil Fekir, Rachid Ghezzal a su se révéler être un précieux recours dimanche face au TFC.
Avec notamment une passe décisive pour Nabil Fekir, Rachid Ghezzal a su se révéler être un précieux recours dimanche face au TFC. — P.Merle/AFP

L’OL a décidément des ressources infinies sur le plan offensif. Considéré comme le cinquième choix au poste de meneur de jeu pendant toute la phase aller, Rachid Ghezzal a revêtu le costume si exposé avec une étonnante facilité dimanche face à Toulouse (3-0). Son unique titularisation de la saison en L1 datait de la déroute subie à Metz (2-1) le 31 août.

Disponible, alerte et souvent brillant dans ses orientations de jeu, il n’a pas loupé sa chance. Sur la lancée de ses récentes entrées en jeu, le milieu de 22 ans a vite failli s’offrir le deuxième but de sa carrière en L1. Mais il n’a pas su conclure, dans un angle fermé, après avoir dribblé Ahamada (18e). Puis le joueur franco-algérien a pris la pleine mesure de son rôle en décalant Christophe Jallet pour une frappe repoussée par le gardien du TFC (23e).

Une complicité criante avec Nabil Fekir

Sa complicité technique avec Nabil Fekir est apparue criante tout au long de la rencontre et elle a souvent permis à l’OL de s’en sortir dans des petits périmètres. C’est justement cette connexion qui a scellé la victoire lyonnaise dimanche, peu après la pause (49e), avec une délicieuse ouverture de Ghezzal à l’origine. Il ne regrette sans doute pas de ne pas avoir insisté davantage pour obtenir un prêt cet hiver. Et dire qu’un autre milieu offensif, à qui on prête au moins autant de talent, Farès Bahlouli, a aussi pu entrer en jeu pour le dernier quart d’heure dimanche…