Excellent samedi à Reims, le gardien stéphanois Stéphane Ruffier a vu sa série d'invincibilité se stopper à 703 minutes. Pierre Minier/Ouest Media/SIPA
Excellent samedi à Reims, le gardien stéphanois Stéphane Ruffier a vu sa série d'invincibilité se stopper à 703 minutes. Pierre Minier/Ouest Media/SIPA — SIPA

FOOTBALL

ASSE: Portés par «le poulpe» Stéphane Ruffier, les Verts sont sur le podium de la Ligue 1

Le gardien stéphanois a multiplié les parades samedi lors du succès à Reims (1-2), qui permet à l'ASSE de dépasser le PSG...

«Un poulpe est passé par là et a étendu ses tentacules.» L'entraîneur de Reims Jean-Luc Vasseur a eu le sens de la formule samedi pour qualifier la nouvelle grande prestation de Stéphane Ruffier. En repoussant toutes les tentatives de Ngog, De Préville et Diego, celui-ci a permis à l'ASSE de ramener trois points précieux de Champagne (1-2).

Et s'il a su contrarier les assauts rémois, le gardien international a été trompé... par son coéquipier Renaud Cohade en toute fin de partie. Il s'agit du premier but concédé en L1 depuis celui du Monégasque Lacina Traoré le 9 novembre dernier, soit la bagatelle de 703 minutes d'invincibilité. Une régularité qui n'est pas innocente dans le retour des Verts sur le podium de la L1, et ce devant le PSG.

Un podium vraiment «anecdotique»?

«S'il est anecdotique d'avoir pris un but, ça l'est aussi d'être sur le podium», a vite rappelé Christophe Galtier après le succès à Reims, tout en demandant aux médias de «[les] laisser tranquilles avec ça».

Il n'empêche qu'avec sept victoires et quatre nuls sur les 11 derniers matchs, et seulement 3 buts encaissés sur cette période, la solidité de son groupe lui permet de nourrir de sérieuses ambitions. «Reims a été très dur à jouer et j'ai vu mon équipe généreuse, à la fois sur un plan offensif et sur un plan défensif. Quand nous menons, nous sommes assez solides», a souligné l'entraîneur stéphanois.

Un Yohan Mollo retrouvé

Cet élan de la fin d'année 2014, bien relancé en 2015 avec deux victoires, marque aussi le réveil de certains joueurs très discrets lors de la première partie de saison. À commencer par les deux buteurs de samedi: Yohan Mollo et Romain Hamouma.

Jusque-là cantonné au banc des remplaçants (quatre titularisations en L1 avant la trêve) et rarement décisif, Yohan Mollo n'a pas laissé passer sa chance. Auteur de sa première réalisation de la saison sur coup franc (44e), il s'est avant cela distingué par une tête sur la transversale de Placide. L'ancien Nancéien pourrait profiter du départ à la CAN de l'Ivoirien Max-Alain Gradel.

Un choc face au PSG mardi en Coupe de la Ligue

En 2012-2013, les Verts avaient aussi occupé le podium en deuxième partie de saison (après la 31e journée de L1), avant de terminer à la 5e place. Au vu de la dynamique enclenchée depuis trois mois, et ce malgré une grande déception en Ligue Europa, rien ne les empêche de viser une issue plus glorieuse cette fois-ci.

Les rêves de Ligue des champions seront d'autant plus présents dans les prochains jours qu'un match de gala se présente dès mardi (21h), en quart de finale de coupe de la Ligue face au PSG. «On a vu face à Bastia que les Parisiens n'étaient pas invincibles, annonce le milieu stéphanois Benjamin Corgnet. Cela doit nous donner l'envie d'avoir la niaque afin de les battre chez nous.» Pour les hommes de Christophe Galtier, il ne fait aucun doute que l'appétit vient en mangeant.