Lyon: Arrêtée car sa voiture portait la même immatriculation que celle des tueurs de Charlie Hebdo

FAITS DIVERS La jeune Lyonnaise, qui travaille à Grenoble, a été victime d'une usurpation...

C.G.

— 

Rue de Meaux (19e), la voiture laissÈe au travers de la route par les auteurs de la fusillade de Charlie Hebdo est scrutÈe de prËs par des enquÍteurs de la police scientifique et judiciaire.
Rue de Meaux (19e), la voiture laissÈe au travers de la route par les auteurs de la fusillade de Charlie Hebdo est scrutÈe de prËs par des enquÍteurs de la police scientifique et judiciaire. — F. Pouliquen / 20 Minutes

Une mésaventure dont elle se serait bien passée. Une jeune Lyonnaise travaillant à Grenoble a été arrêtée mercredi soir par les enquêteurs de l'antenne grenobloise de la DIPJ de Lyon. 

Selon Le Dauphiné Libéré, la voiture de la jeune femme portait exactement la même immatriculation que la Citroën C3 noire à bord de laquelle les terroristes sont arrivés devant les locaux de Charlie Hebdo, mercredi matin.

«Doublette parfaite»

Les enquêteurs ont voulu vérifier son éventuelle implication dans la fusillade. Ils ont rapidement compris que cette jeune femme n'avait absolument rien à voir avec la fusillade. En réalité, les deux tueurs présumés ont tout bonnement faussé l'immatriculation de leur véhicule.

Ils ont réalisé «une doublette parfaite»: même immatriculation, même modèle et même couleur. La propriétaire de la voiture a été laissée libre à l'issue de son audition.