ASSE: Les Verts bloqués par les autorités ukrainiennes

FOOTBALL Avant d’affronter Dnipro ce jeudi en Ligue Europa à Kiev, Saint-Etienne a eu du mal à rejoindre l’Ukraine…

C.P.

— 

Le Stéphanois Max-Alain Gradel a été retenu à la douane en Ukrain. AFP PHOTO / PHILIPPE MERLE
Le Stéphanois Max-Alain Gradel a été retenu à la douane en Ukrain. AFP PHOTO / PHILIPPE MERLE — AFP

Voici un périple qui restera peut-être dans les annales du club et qui pourrait forger encore un peu plus le caractère de l’équipe. Alors que Saint-Etienne doit affronter Dnipro ce jeudi pour un match décisif de Ligue Europa, la délégation stéphanoise a eu toutes les peines du monde à rejoindre Kiev où doit se tenir la rencontre.

Comme le révèle Le Progrès, l’ASSE a été retenue pendant deux heures mardi après-midi à l’aéroport d’Andrézieux-Bouthéon car le commandant de bord ne recevait pas l’autorisation de survoler l’espace aérien ukrainien. La situation politique locale, conflictuelle, a donc eu de fortes incidences sur le club. Les Verts ont finalement pu décoller après 17 heures mais ils n’étaient pas au bout de leur peine.

Car, à l’arrivée à Kiev (21h15, heure locale), l’attaquant Max-Alain Gradel était en effet retenu une partie de la soirée à la douane. Possédant la double nationalité franco-ivoirienne, il avait égaré son passeport français et, en tant que ressortissant ivoirien, aurait dû être en possession d’un visa pour entrer sur le territoire ukrainien. Pendant que le reste de l’équipe se rendait à l’hôtel, il essayait de trouver une solution en compagnie de Dominique Rocheteau, resté auprès de lui. Après toutes ces péripéties, le match semblera peut-être plus facile…