Le Rhône veut développer les énergies renouvelables

ENVIRONNEMENT Le département s'implique dans le développement durable. Il a présenté hier son plan d'incitation à l'économie...

Justine Trillat

— 

Le département s'implique dans le développement durable. Il a présenté hier son plan d'incitation à l'économie d'énergie à destination du grand public, des entreprises, des agriculteurs et des collectivités. Après l'Etat et la région, c'est donc au tour du conseil général du Rhône de fournir des aides aux particuliers. Il s'engage désormais à leur offrir une à deux années de combustible pour l'installation d'une chaufferie-bois ou encore d'accorder 300 € pour la mise en place d'un chauffe-eau solaire. La collectivité étudie aussi la possibilité d'exonérer de taxe foncière les ménages qui ont effectué d'importants travaux d'économie d'énergie dans les logements construits avant 1989.« Nous voulons montrer aux citoyens avec des aides financières qu'il existe plusieurs possibilités et de nombreuses ressources pour construire ou réaménager une habitation en prenant en compte d'autres matériaux », indique Anne-Marie Laurent, directrice du service agriculture et environnement. Un con­cours sera également lancé pour les associations et les établissements publics comme les collèges qui récompensera de 5 000 €, les meilleurs projets. « Nous souhaitons à terme diversifier la production d'énergie et parvenir à 10 % de ressources renouvelables d'ici à 2010 », indique Jean Flacher (UMP), vice-président délégué à l'environnement. Le budget total du programme s'élève à un million d'euros et pourrait être ajusté en fonction des demandes.

biocarburant Les agriculteurs aussi sont concernés par le développement des énergies renouvelables. Le département peut dorénavant financer à hauteur de 30 % l'achat ou l'adaptation de tracteurs qui fonctionnent au biocarburant, à l'huile de colza ou de tournesol.