Lyon: Nos cinq coups de cœur de la Fête des Lumières

EVENEMENT L'édition 2014 se termine lundi soir à minuit. Si vous n'avez pas encore eu le temps de vous y rendre, voici les cinq illuminations les plus brillantes de cette année...

Caroline Girardon

— 

Illustration de la  fete des lumieres a lyon du 5 au 8 decembre 2014. Basilique de Fourviere, Convergences.
Lyon, (Rhone) FRANCE-0/12/2014./FAYOLLE_Photo043/Credit:Pascal Fayolle/SIPA/1412052107
Illustration de la fete des lumieres a lyon du 5 au 8 decembre 2014. Basilique de Fourviere, Convergences. Lyon, (Rhone) FRANCE-0/12/2014./FAYOLLE_Photo043/Credit:Pascal Fayolle/SIPA/1412052107 — SIPA

Encore 24 heures pour en  profiter. Après, il faudra attendre un an. La Fête des Lumières s'achève ce lundi soir à minuit. Pour ceux qui n'auraient pas eu l'occasion de la visiter, voici les cinq coups de cœur de la rédaction. Cinq animations à ne pas manquer cette année.

1) Les Terreaux entrent dans la danse

Un décor de théâtre puis les trois coups annonçant que la pièce commence. Et soudain, la magie opère. Des tableaux, échappés du Musées des Beaux-Arts se reflètent sur les façades de l'Hôtel de Ville et du Palais Saint-Pierre. Pas le temps de pousser un sifflement d'admiration, qu'une danseuse s'extirpe d'une toile de Degas. Place...au tango puis au hip-hop. Les spectateurs sont pris dans la danse. On en redemande.

 

2) Virevolter place Sathonay

L'une des plus belles surprises de cette édition. Place Sathonay, les arbres ont revêtu leurs tutus et le public se tient prêt à faire des pointes. Les badauds se laissent entraîner, valsant un verre de vin chaud à la main sur le Lac des Cygnes tandis que les étudiants lèvent la jambe énergiquement sur le French cancan. Les enfants sautent pour tenter de piétiner les tourbillons de lumière qui tourbillonnent au sol. On est sous le charme.

>>> Pour voir le diaporama de la Fête des Lumières

 

3) Voyage intersidéral Place Antonin Poncet

Généralement peu utilisée pendant la Fête des Lumières, la place Antonin Poncet prend tout à coup une dimension galactique. entre comètes, planètes galaxies et big bang, le spectateur est plongé dans un voyage intersidéral. Le tout accompagné d'une musique symphonique magistrale. L'une des révélations de cette année.

 
 

4) Les Anooki enchantent l'Opéra

On les avait vus en 2011 sur la gare Saint-Paul. Les Anooki, petits esquimaux espiègles investissent les façades de l'Opéra. Ils glissent, rebondissent, vont s'encastrer dans le mur voisin avant d'entamer une chorégraphie endiablée. Le public ne s'y trompe, tapant dans les mains et reprenant en chœur la chanson des petits personnages.

>>> Les Anooki, c'est ici
 

5) Farandole multicolore à Saint-Jean

Color or not color? La façade de la cathédrale Saint-Jean est prise dans un tourbillon de couleurs. On passe du noir et blanc à des nuances de bleu, rouge et jaune, entraîné par une musique envoûtante. Un régal pour les yeux.