Rhône-Alpes: Ils recherchent toujours leur fille disparue en Croatie

AVIS DE RECHERCHE Anne-Cécile Pinel, âgée de 23 ans, a disparu le 21 juillet aux environs de Slunj en Croatie, où elle s'est rendue pour participer à un festival de musique électro...

C.G.

— 

Anne-Cécile Pinel a disparu en Croatie le 21 juillet.
Anne-Cécile Pinel a disparu en Croatie le 21 juillet. — Capture d'écran Facebook

Trois mois et demi qu'ils n'ont plus aucune nouvelle. Depuis le mois de juillet, les proches d'Anne-Cécile Pinel remuent ciel et terre pour retrouver la jeune femme. Originaire de Saint-Paul-sur-Isère (Savoie), résidant à Grigny (Rhône), l'étudiante a mystérieusement disparu le 21 juillet en Croatie, où elle s'était rendue pour participer à un festival de musique électro.

 

Anne-Cécile a été vue la dernière fois à Slunj, au sud-ouest de Zagreb. Après une nuit blanche, elle aurait quitté vers 8h30 le camion qu'elle avait emménagé pour voyager. Sans donner d'explication à l'amie qui l'accompagnait. Une enquête pour «disparition inquiétante» a été ouverte en Croatie. Une autre a été confiée à la section de recherche de Lyon.

«Rien ne bouge»

Il y a deux mois, l'entourage de la jeune femme, qui n'a pas reçu aucun témoignage, a diffusé massivement l'avis de disparition dans plusieurs villes de France. «A ce jour, rien ne bouge, déplore sa famille. Nous recherchons à recueillir un maximum d'informations auprès de personnes présentes sur le site: des témoignages des photos, des vidéos». La mobilisation est partie des réseaux sociaux le groupe Facebook de soutien dédié à la disparition d'Anne-Cécile, compte plus de 8.000 membres.

La jeune femme de petite corpulence (1,65 mètre, 50 kilos) est châtain clair avec le yeux verts. Elle a un piercing au nez et un écarteur noir à l'oreille gauche. Autre signe dinstinctif : un tatouage représentant une molécule sur le bas du ventre à droite. Malentendante, elle porte également des appareils auditifs.

Si vous avez des informations, veuillez contacter la police au 17 ou au 112 ou la section de recherche de Lyon au 04 78 92 77 05.