OL: Fekir attendu comme le messie pour le derby

FOOTBALL Le meneur de jeu lyonnais, devenu indispensable, a attendu cette saison pour exploser au plus haut niveau…

Cyrille Pac

— 

Nabil Fékir tente de se défaire de la défense lilloise, le 5 octobre 2014 à Gerland.
Nabil Fékir tente de se défaire de la défense lilloise, le 5 octobre 2014 à Gerland. — Pascal Fayolle/SIPA

A Bastia (0-0 samedi dernier), l’absence de Yoann Gourcuff a encore été largement commentée. Mais elle a masqué un autre forfait, tout aussi important: suspendu, Nabil Fekir n’était pas du déplacement en Corse et le jeu de son équipe s’en est ressenti. Le milieu de terrain sera de retour pour le derby à Saint-Etienne et c’est une bonne nouvelle pour Hubert Fournier.

Auteur de 6 buts et d’une passe décisive, le gaucher de l’OL explose cette année au plus haut niveau alors qu’il aurait pu ne jamais éclore dans son club formateur…  «Je ne pensais pas en être là, mais je me suis bien préparé cet été», répète-t-il quand on l’interroge sur ses chemins de traverse.

«Il a un tel talent!»

Contrairement aux autres joueurs de l’équipe formés à Tola-Vologe, sa progression n’a pas été linéaire. Arrivé à l’OL à 13 ans, il n’a pas été conservé deux ans plus tard. Le monde amateur (le FC Vaulx, puis Saint-Priest) l’a ensuite relancé avant qu’il ne retrouve l’OL en U19. «Je ne suis pas surpris par le début de saison de Nabil, souligne Farid Benstiti, ancien recruteur de l’OL, longtemps membre du club. Il a un tel talent! Mais il a eu un parcours compliqué. Ça a été difficile pour lui d’aller à Saint-Priest. Il a aussi eu du mal en U19 mais Lyon a eu l’intelligence de le reprendre. Le club a insisté, a été patient avant de le voir enfin exploser.» 

Au sein du club, personne ne doute de son talent. Alors que le joueur hésite encore entre la sélection française et algérienne, l’international Espoirs peut compter sur le soutien de sa direction, qui apprécie autant le joueur que la personnalité du garçon. C’est ainsi que Bernard Lacombe a un jour insisté auprès du responsable des Espoirs, Pierre Mankowski, pour que celui-ci continue de le sélectionner. Le joueur, lui, se laisse le temps de décider. Il a ainsi refusé de participer à la CAN 2015 pour se concentrer uniquement sur l’OL. Et alors qu’il a marqué tous ses buts à Gerland, il se mettrait définitivement les supporters dans la poche s’il marquait son premier but à l’extérieur dimanche… à Geoffroy-Guichard.