ASSE-OL: Aulas espère 600 supporters lyonnais à Geoffroy-Guichard

FOOTBALL Comme l'an dernier, la polémique enfle autour du nombre de supporters lyonnais qui feront le déplacement à Saint-Etienne...

C.P.

— 

Jean-Michel Aulas
Jean-Michel Aulas — sipa

L’Olympique Lyonnais et l’AS Saint-Etienne sont rarement sur la même longueur d’onde. Cela se vérifie aujourd’hui encore. Dans un entretien au Progrès, ce lundi matin, le président de l’OL évoque le déplacement des supporters lyonnais pour le derby de dimanche à Saint-Etienne. Interrogé sur le nombre de personnes concernées, il avance le chiffre de 600 alors que son homologue stéphanois parle de 400. Réponse de Jean-Michel Aulas: «Ah bon, il faut que je vérifie alors!»

Au-delà se pose la question des déplacements des supporters des deux équipes lors des derbys. On apprend ainsi, dans cette interview, qu’un quota a été autorisé mais que le club doit en assumer la responsabilité. «Pour obtenir le droit d’emmener des supporters, nous avons pris l’engagement d’assumer la responsabilité du transport, de l’encadrement, poursuit Aulas. A partir de là, personne ne courait de risques. On nous a fait un quota qui évite de dire que les supporters ne peuvent pas venir. (…) Je trouve que c’est maladroit, car c’est justement lorsqu’il y a trop d’ostracisme au départ que les choses se passent mal. Aujourd’hui ce qui est en cause, c’est l’accessibilité du stade, on le voit bien, à Nice et à Saint-Etienne. Chez nous quand les supporters adverses viennent à Gerland, on prend la responsabilité de les accueillir, d’aider la police à la fouille, et en général, ça se passe très bien. A Geoffroy-Guichard, il y aura 400 ou 600 Lyonnais, pour moi, c’est 600, on progresse un peu.»