Lyon: L'Institut Lumière rachète les deux derniers CNP

CINEMA Les salles de Bellecour et des Terreaux fermeront à la fin de l'année pour être rénovées...

C.G. avec AFP

— 

Le CNP odéon, rue Grolée (Lyon 2e) avait fermé en 2009.
Le CNP odéon, rue Grolée (Lyon 2e) avait fermé en 2009. — E. FOUDROT / 20 Minutes

Ils n'étaient plus que deux à Lyon. Deux CNP (cinéma national populaire) qui résistaient encore à l'invasion des multiplexes cinématographiques. Les salles de Bellecour et des Terreaux viennent d'être rachetées... par l'Institut Lumière.

Les deux cinémas fermeront leurs portes «d'ici la fin de l'année» afin d'être entièrement rénovés. Ils devraient ensuite réouvrir pour la rentrée 2015/2016.

«Les CNP, comme l'était la Fourmi, sont des salles d'art et d'essai historiques de la ville de Lyon. Elles conserveront leur enseigne et à leur réouverture, elles seront programmées selon la ligne éditoriale qui a fait leur identité», a souligné l'Institut Lumière dans un communiqué.

Fondé en 1968

Le Cinéma national populaire a été fondé en mars 1968 par Robert Gilbert et Roger Planchon, qui ont été les directeurs du Théâtre national populaire (TNP) à Villeurbanne (Rhône), dont il s'inspire. En 1998, les CNP Bellecour, Terreaux et Odéon avaient été vendus par Roger Planchon à Galeshka Moravioff.

Ce dernier avait été vivement critiqué par des cinéphiles après la fermeture durant l'été 2009 d'une première salle du CNP, le CNP-Odéon.