OL: Gonalons vise «L’Euro 2016»

Football Le capitaine lyonnais a rejoint l’équipe de France pour remplacer Matuidi, blessé...

C.P.

— 

Maxime Gonalons, le 22 septembre 2013 face à Nantes.
Maxime Gonalons, le 22 septembre 2013 face à Nantes. — FAYOLLE PASCAL/SIPA

Appelé en Bleu pour pallier le forfait du Parisien Blaise Matudi, le capitaine lyonnais Maxime Gonalons a retrouvé un groupe qu’il avait quitté en mai dernier, juste avant la Coupe du monde dont il n’était que réserviste. Auteur d’un très bon début de saison, le milieu de terrain revient au bon moment, comme il l’a confirmé au Progrès ce mardi. «A Lyon, on s’épanouit tous individuellement en ce moment. Physiquement je suis en pleine possession de mes moyens, et à mon poste, c’est primordial pour avoir du rayonnement et participer à l’équilibre de l’équipe. Si en plus je peux faire une passe décisive de temps en temps comme dimanche...»

Maxime Gonalons n’a appris que lundi matin qu’il était rappelé en Bleu. Il a dû aussitôt prendre le train pour rejiondre Clairefontaine. «Pour une telle nouvelle, on se lève tout de suite! On peut dire que l’équipe de France m’a réveillé! Tout est allé très vite ensuite, et je suis arrivé un peu en retard à la réunion avant l’entraînement. Il a fallu que j’essaie un costume, puis le sélectionneur m’a accueilli comme il le fait toujours.» Et la perspective de disputer l’Euro 2016 en France vaut bien la peine de se lever, même un jour de repos. « Mon objectif était déjà la Coupe du monde au Brésil, ça n’a pas tenu à grand-chose, mais maintenant bien sûr, j’aspire à vivre l’Euro 2016 en France, conclut le capitaine de l’OL. On sent vraiment que quelque chose s’est créé et que le public se retrouve aussi dans cette équipe.» A lui de s’y inscrire dans la durée.