Lyon: Ils partent de Saint-Exupéry pour aller skier en Antarctique

Insolite Stéphanie et Jérémie, 32 ans, vont parcourir plus de 2.000 kilomètres…

Cyrille Pac
— 
Stéphanie et Jérémie Gicquel s'apprêtent à se rendre en Antarctique
Stéphanie et Jérémie Gicquel s'apprêtent à se rendre en Antarctique — DR

Ce vendredi, l’aéroport Saint-Exupéry marquera le départ d’une folle expédition. Stéphanie et Jérémie Gicquel, couple parisien de 32 ans, s’apprêtent en effet à rejoindre le Chili où ils peaufineront les détails de leur projet insensé: traverser l’Antarctique en ski, sans assistance, en passant par le pôle Sud. Au total, plus de 2.000 kilomètres les attendent dans des conditions dantesques puisque l’Antarctique est le continent le plus froid (température moyenne de -53°C), le plus sec (il y a moins de précipitations qu’au Sahara) et le plus élevé de la planète (2.500 m d’altitude). «On aime les régions polaires, a confié Stéphanie à 20 Minutes la veille du départ. Nous sommes souvent partis dans l’Arctique et au Groenland. On aime les challenges pour tout ce qui concerne notre vie.»

De 8 à 10 heures de ski par jour

Bons skieurs sans être chevronnés («notre sport, c’est l’ultratrail»), Stéphanie et Jérémie sont en quête permanente de défis à relever. «On aime les grands espaces, poursuit Stéphanie, nous avons déjà traversé des déserts australiens. Ce projet est un défi physique et sportif, mais pas seulement. On veut aussi le partager.» Cette expédition s’inscrit en effet dans une démarche pédagogique et de solidarité. «Nous sommes associés à des établissements scolaires. Grâce à une connexion satellite, nous leur transmettrons des données qu’ils étudieront avec leurs enseignants. Sur place, nous recueillerons des mesures avec baromètres, altimètres, etc. Par ailleurs, nous soutenons l’association Petits Princes, pour laquelle nous récoltons des fonds. Des donateurs nous versent une somme d’argent et nous leur attribuerons des kilomètres fictifs ou leurs noms seront sur nos skis ou nos tentes…»

Il sera également possible de suivre leur incroyable périple via un blog qu’ils essaieront de mettre à jour régulièrement. Les deux jeunes avocats de formation prévoient d’attaquer leur expédition le 5 novembre, si la météo le permet. Ils devront donc parcourir plus de 2.000 kilomètres en 70 jours, à un rythme de 8 heures de ski par jour, dans un premier temps, avant d’enchaîner 10 heures quotidiennement par la suite. «Le plus important est la préparation mentale, conclut Stéphanie. On devra vite prendre nos habitudes et trouver notre rythme.» A leur retour, une exposition photos devrait être organisée à Courchevel et à Saint-Exupéry.