L’OL fait chuter l’OM

Football Lyon met fin à la série d'invincibilité marseillaise...

Cyrille Pac

— 

Yoann Gourcuff a marqué son troisième but en deux matches.
Yoann Gourcuff a marqué son troisième but en deux matches. — PHILIPPE MERLE / AFP

Comme en 1998, la série de 8 victoires consécutives de l’OM a pris fin à Gerland. Ce dimanche, les hommes de Marcelo Bielsa ont subi la loi d’un OL actuellement irresistible. Lyon n’a plus perdu depuis 7 journées et vient d’enchaîner sa troisième victoire de suite.
Si l’affiche présentait les deux meilleures attaques de Ligue 1, elle a tardé à se décanter. Après un début de match rythmé que les Lyonnais tentaient d’emballer, la rencontre s’équilibrait quand les Marseillais durcissaient le ton. L’affiche était alors émaillée de nombreuses fautes et les coups francs de Gourcuff et Thauvin rarement dangereux. Les deux meilleures attaques de L 1 étaient loin du niveau attendu, surtout Gignac, très effacé. Son dauphin au classement des buteurs, Lacazette, se mettait plus en évidence mais il n’était pas récompensé de ses efforts.

Gourcuff décisif

LesL yonnais attaquaient la seconde période avec les mêmes intentions qu’en début de match. Un coup franc de Gourcuff semait d’ailleurs la panique dans la défense marseillaise mais l’OM parvenait à se dégager. Gignac sonnait ensuite le réveil de son équipe. Sa première occasion aurait pu être décisive sans unarrêt réflexe de Lopes. Il récidivait deux minutes plus tard mais sa reprise échouait encore sur Lopes. Dans la foulée, Mendy voyait sa frappe repoussée par le poteau. Marseille était enfin entré dans le match… Lopes, solide sur sa ligne, devenait alors le meilleur Lyonnais de la rencontre.
C’est pourtant Gourcuff qui délivrait Gerland. Le meneur de jeu, à la conclusion d’une contre-attaque rondement menée, se jouait de Mandanda avec beaucoup de sang-froid. Les quelques efforts, désordonnés, des Marseillais pour revenir au score ne changeaient rien, Lyon tenait là sa victoire de prestige. L’OL revient ainsi sur le podium, alors que L’OM voit le PSG revenir à quatre points. A seulement quinze jours du Clasico…