Roanne: Léo Rispal veut faire lever le mur de Rising Star sur M6

TELEVISION L'adolescent qui fait partie des favoris de l'émission, tentera de se qualifier jeudi soir pour la suite de la compétition...

Caroline Girardon

— 

Léo Rispal lors de la première émission de Rising Star le 25 septembre 2014
Léo Rispal lors de la première émission de Rising Star le 25 septembre 2014 — ©Gouhier briquet /ABACAPRESS.COM/M6

A 14 ans, il a déjà un CV long comme le bras. Léo Rispal qui habite à Roanne (Loire) n'est pas un inconnu des plateaux de télévision. Depuis 5 ans déjà, le jeune chanteur écume les castings, tapant à chaque fois dans l'œil des recruteurs. Jeudi, il tentera de se qualifier pour la suite du concours télévisé Rising Star, via l'épreuve des duels.

«Je n'aborde pas ce rendez-vous dans un esprit combatif même si j'aimerais me qualifier pour la suite, explique Léo. Je vais surtout essayer de m'amuser». Pour cela, le garçon entend miser sur la «simplicité». «Je ne vais pas en faire des tonnes. Je pense qu'il faut être le plus naturel possible, poursuit-il. Cela peut être un atout.»

Duel de favoris

Face à lui, se dressera Larry Linch, un «adversaire de taille». Un duel des extrêmes qui annonce un lot de frissons et d'émotion. «C'est lui qui avait enregistré le plus gros score de l'émission (94%), se souvient Léo. C'est un gros challenge pour moi d'autant que je vais me mesurer à un adulte. J'aurais une petite pression supplémentaire. Mais l'un des objectifs que j'avais en m'inscrivant à Rising star était justement de me confronter à des adultes.»

Benjamin de la compétition, Léo fait lui aussi figure de favori. Sa reprise «Comme toi» de Jean-Jacques Goldman a raflé 90% des suffrages des spectateurs, lors de la première émission, faisant ainsi de lui l'un des chouchous du public et des réseaux sociaux.

>>> Découvrez la prestation de Léo Rispail du 25 septembre 2014

«La force de Léo est qu'il dégage beaucoup d'émotion, analyse Damien Rispal, son papa. Il a une super justesse dans la voix, à tous les niveaux.» Ce timbre de voix si particulier, dû notamment à son jeune âge, est ce qui lui a permis entre autres de gagner L'école des stars en 2009. De participer à l'émission Le Grand show des enfants. Et de taper dans l'œil du chanteur Gary Fico qui lui propose un duo en 2011.

 

«J'ai eu déclic quand je suis allé voir avec ma classe Le magicien d'Oz au cinéma. De voir Julie Garland, ça m'a donné envie de chanter. Je me suis ensuite inscrit à l'Amicale laïque de Roanne», explique l'adolescent. Pour autant la chanson reste pour lui «un jeu», selon son papa, Damien. «Il n'ambitionne pas d'épouser une carrière artistique », confie-t-il. «Ma priorité reste l'école», confirme Léo qui, passionné d'anglais, rêverait de devenir interprète.