Lyon: Un jeune coureur défie le métro

INSOLITE Un coureur de 24 ans a décidé de relever, dimanche sur la ligne A du métro, le challenge «Race the Tube», popularisé en 2012 en Angleterre. Une première à Lyon...

Elisa Frisullo

— 

Le coureur lyonnais à son arrivée dans la rame de la ligne A à la station Cordeliers. Lancer le diaporama
Le coureur lyonnais à son arrivée dans la rame de la ligne A à la station Cordeliers. — capture d'écran

Après Londres, Hong-Kong, Lausanne, Milan ou encore Paris, «Race the tube»  débarque à Lyon. Le challenge, qui consiste à sortir d’une rame de métro, à courir dans la rue jusqu’à la station suivante pour rattraper cette même rame, vient d’être tenté et réussi, pour la première fois à Lyon, par un jeune homme de 24 ans.

Dimanche, Christopher Zombo, coureur de 400 mètres haie dans le club d’athlétisme Décines Mezieu Athlé, a décidé de défier le métro lyonnais entre les stations Hôtel-de-Ville et Cordeliers. Il a ainsi franchi deux portillons automatiques, parcouru la rue de la République sur 480 m, dévalé et grimpé 56 marches et a fini par rattraper, de justesse et un brin essoufflé, la rame qu’il avait quittée quelques instants plus tôt. Une performance réalisée en 1 minute et 38 secondes sous le regard étonné des passants et passagers de la ligne.

Mise en ligne dimanche sur YouTube et relayée par le quotidien Le Progrès, la vidéo remporte depuis ce lundi matin un vif succès sur les réseaux sociaux. De quoi, sans doute inspirer, d’autres coureurs lyonnais dans les jours à venir.  

Ce challenge, popularisé en 2012 par un Londonien, a depuis été relevé dans de multiples pays. En France, ce phénomène n’est pas réellement nouveau puisqu’en décembre 2012 déjà,  un coureur parisien avait défié la ligne 10 du métro, entre les stations Cluny-la-Sorbonne et Odéon.

Cet été, un jeune Britannique s'est également prêté au jeu, dans le tube londonien, mais en fauteuil roulant. Un challenge destiné, non pas à divertir le public, mais à le sensibiliser à la mauvaise accessibilité des stations de métro de Londres pour les personnes à mobilité réduite.