Lyon: Des supporters de l'OL caillassent un bus montpelliérain

FOOTBALL Une rixe a éclaté dimanche soir aux abords du stade de Gerland, avant la rencontre opposant Lyon à Montpellier...

C.G. avec AFP

— 

Des supporters lyonnais pendant la rencontre Lyon-Montpellier, le 19 octobre 2014. AFP PHOTO / JEAN-PHILIPPE KSIAZEK
Des supporters lyonnais pendant la rencontre Lyon-Montpellier, le 19 octobre 2014. AFP PHOTO / JEAN-PHILIPPE KSIAZEK — AFP

Des jets de projectile, une bagarre générale et des gaz lacrymogènes. Dimanche soir, avant que le match de foot opposant Lyon à Montpellier ne débute, des échauffourées ont éclaté entre les différentes bandes rivales de supporters aux abords du stade de Gerland.

Les bus transportant les Héraultais ont été attaqués de leur arrivée par une quarantaine d'«ultras» lyonnais. Les deux groupes en sont ensuite venus aux mains. Afin de les séparer, les policiers ont dû utiliser des grenades lacrymogènes et des Flash-Ball. L'un des supporters lyonnais, connu des services de police pour son appartenance au hooliganisme, et déjà interdit de stade à deux reprises, a été transporté à l'hôpital, après avoir été blessé à l'arcade sourcilière.

Bagarre entre joueurs à Nice

«Ce sont des comportements inacceptables qui n'ont pas leur place dans et aux abords des enceintes sportives», a déclaré Bernard Cazeneuve. Le Ministre de l'intérieur a également déploré les incidents survenus samedi à l'issue de la rencontre entre Nice et Bastia. Des supporters ont envahi la pelouse du stade de Nice alors que les joueurs se sont bagarrés.

Dans la semaine, le ministère de l'Intérieur avait interdit tout déplacement de supporteurs entre la Corse et Nice, et la préfecture des Alpes-Maritimes avait banni «le port, la détention ou l'utilisation de tout objet ou vêtement aux couleurs du club du SC Bastia».