Yoann Gourcuff: «L'OL a redressé la barre mais c’est loin d’être terminé»

Football Le milieu de terrain s’épanouit dans cette équipe lyonnaise…

Cyrille Pac

— 

Le milieu de terrain de l'OL Yoann Gourcuff le 15 janvier 2014.
Le milieu de terrain de l'OL Yoann Gourcuff le 15 janvier 2014. — JEFF PACHOUD / AFP

Auteur de deux buts dimanche soir contre Montpellier (5-1) et d’une prestation convaincante, il ne faut pas compter pour autant sur Yoann Gourcuff pour se mettre en avant. Devant les médias, juste après la rencontre, le milieu de terrain a soigneusement dribblé les questions concernant sa prestation personnelle. «C’était en effet une bonne soirée, a-t-il déclaré, on a gagné un match important pour le classement et notre dynamique. Il y a eu des buts et des enchaînements intéressants.» 

Interrogé sur ses buts, il s’est donc contenté de répondre : «Marquer donne de la confiance, c’est important pour l’équipe. Celle-ci se trouve désormais dans une meilleure position.» Reste que son premier but a permis de débloquer le match alors que Montpellier posait de sérieux problèmes à l’OL. «Le match était ouvert, reconnaît l’international, marquer nous l’a rendu plus facile ensuite.»

La soirée de Gourcuff ne s’est pas arrêtée là. En inscrivant un second but juste après la pause, il a signé son premier doublé depuis son arrivée à Lyon. Remplacé par Steed Malbranque avant la fin de la rencontre, il a pu entendre son nom scandé par les tribunes de Gerland. «C’était sympa, a-t-il sobrement commenté. Tout comme c’était plaisant de voir la réaction de mes coéquipiers sur mes buts. Ils étaient contents pour moi. Nous sommes dans une bonne dynamique, pourvu que ça dure.»

«Des choses à améliorer»

Alors  que le jeu lyonnais semble actuellement irrésistible, Yoann Gourcuff veut y prendre part. Mais il perçoit déjà les points à améliorer pour être encore plus fort: «Il y a des choses à améliorer, notamment dans la maîtrise du jeu, a-t-il ainsi insisté. On doit faire plus courir l’adversaire. Mais c’est plaisant de jouer dans cette équipe, il y a du mouvement, on joue à une ou deux touches de balle. Je prends beaucoup de plaisir. On a certes redressé la barre mais c’est loin d’être terminé. Il faut parfaire les automatismes.» Une semaine avant d’accueillir Marseille à Gerland, Gourcuff se montre exigeant et ambitieux.