Drame familial à Bron : le mari déféré au parquet ce dimanche

FAITS DIVERS L'homme est soupçonné d'avoir mortellement frappé son épouse d'une douzaine de coups de couteau, vendredi, lors une dispute conjugale...

E.F.
— 
Le 7 octobre 2014, Lyon. La police accompagnée d'agents de la Dreal et d'inspecteurs du travail procède à Lyon à des contrôles du transport de marchandises par des véhicules utilitaires.
Le 7 octobre 2014, Lyon. La police accompagnée d'agents de la Dreal et d'inspecteurs du travail procède à Lyon à des contrôles du transport de marchandises par des véhicules utilitaires. — Elisa Riberry / 20 Minutes

Meurtre prémédité ou coup de folie? L'homme de 42 ans, soupçonné d'avoir mortellement poignardé son épouse vendredi dans leur appartement du quartier de Bron-Parilly, près de Lyon, a été entendu par les enquêteurs toute la journée de samedi. Il devrait être présenté au parquet ce dimanche en vue d'une probable mise en examen.

Le corps de la jeune femme, une Marocaine de 28 ans, avait été retrouvé par les pompiers et la police vendredi en fin de journée, peu de temps après que le meurtrier présumé s'est livré au commissariat de Villeurbanne pour avouer le meurtre de son épouse.

La scène de crime nettoyée?

Selon ses premières auditions, l'homme, un Marocain père de deux enfants issus d'une précédente union, aurait déclaré «avoir pété un câble», vendredi matin, lors d'une dispute au cours de laquelle la jeune femme aurait menacé de le quitter, raconte ce dimanche Le Progrès. Il lui aurait alors porté une dizaine de coups de couteau au cou et au thorax. Le meurtrier présumé aurait ensuite fait plusieurs allers-retours entre chez lui et chez son frère, alerté du crime, et aurait commencé à faire le ménage sur la scène de crime. Samedi, les enquêteurs ont passé l'appartement conjugal et la voiture du suspect au peigne fin et poursuivi leurs investigations sur la personnalité du mari, jusqu'alors inconnu des services de police.

Le corps de la victime devrait être autopsié ce lundi à l’institut médico-légal de Lyon.