Economie: L’OL a encore perdu 26,4 millions d’euros

Football OL Groupe a dévoilé hier les comptes pour l’exercice 2013-2014: sur les cinq dernières années, les pertes s’élèvent à 137 millions d’euros…

C.P. avec AFP
— 
Jean-Michel Aulas sur le chantier du futur stade de l'OL, en mai 2012.
Jean-Michel Aulas sur le chantier du futur stade de l'OL, en mai 2012. — JEFF PACHOUD / AFP

Dans un communiqué publié tard mardi soir, l’OL Groupe, la holding qui chapeaute l’Olympique Lyonnais, a publié les résultats financiers de l’exercice précédent, clos en juin dernier. Pour la cinquième année, ils s’avèrent négatifs, avec 26,4 millions d’euros de perte.

Sur les cinq dernières années, les pertes s’élèvent désormais à 137 millions d’euros. Le groupe a pourtant poursuivi sa politique de réductions drastiques des charges de personnel avec 24,4 millions d’euros économisés en deux ans. Le chiffre d’affaires, lui, a baissé pour la 7e année de suite (-12%), pour un total de 120,5 millions d’euros, loin des 214 millions engrangés en 2007.

Gomis et Briand partis gratuitement

Pour expliquer ces résultats, le club souligne que les résultats sportifs n'ont pas été à la hauteur des saisons précédentes et qu’il n’a pas vendu tous les joueurs espérés (trois contre sept l’an dernier). De plus, Bafé Gomis et Jimmy Briand sont partis libres en juin dernier.
L’OL explique également que la taxe à 75% sur les hauts revenus a pesé sur les finances à hauteur de 6,3 millions d’euros. Pour rétablir sa santé financière, le club table sur la livraison prochaine du nouveau stade, un retour rapide en Ligue des champions et sur la poursuite de sa politique de formation. Jean-Michel Aulas, président d’OL Groupe, s’en expliquera ce mercredi à 12h lors d’une conférence de presse à Paris.