Lyon: La halle Tony Garnier fête ses 100 ans

MUSIQUE Pour marquer ce centenaire, une série de concerts «labellisés» sera organisée à la Halle. Mais pas que. Sept autres salles de concert sont conviées à participer à l'événement...

Caroline Girardon

— 

Lyon, le 1er octobre 2014
Anciens abattoirs reconvertis en salle de concert d'une jauge maximum de 17 000 spectateurs, la Halle Tony Garnier fête ses 100 ans.
Lyon, le 1er octobre 2014 Anciens abattoirs reconvertis en salle de concert d'une jauge maximum de 17 000 spectateurs, la Halle Tony Garnier fête ses 100 ans. —

Difficile d'imaginer qu'il y a 40 ans, le bâtiment était voué à la démolition. La halle Tony Garnier, qui abritait les anciens abattoirs de Lyon et le marché des bestiaux, s'apprête à fêter son centenaire. Pourtant en 1974, les bâtiments désertés n'intéressaient plus personne, excepté une poignée d'amoureux du patrimoine ayant saisi toute la richesse et l'intérêt du lieu.

Réhabilités en 1988, les abattoirs sont devenus la deuxième plus grande salle de concert en France, contenant une jauge maximum de 17.000 spectateurs. Aujourd'hui, la «Grande Dame de Gerland» va souffler ses 100 bougies et souhaite marquer le coup.

The Black Keys en clôture

«On a pensé faire un grand concert un peu chicos. Mais on y a renoncé, explique Jean-Yves Sécheresse, le président des lieux. A la place, on a préféré organiser quelque chose avec d'autres salles de l'agglomération». A savoir, une série de dix concerts labellisés qui se dérouleront jusqu'au printemps.

Le groupe Shaka Ponk ouvrira le bal à la Halle Tony Garnier et The Black Keys clôturera les festivités le 7 mars. Entre-temps, Peter Gabriel se produira le 26 novembre. Pour le reste, ça se passera dans sept «salles émergentes»: le Ninkasi Kao, le Transbordeur, le marché Gare, le Radian, le Périscope, l'épicerie moderne et le Sucre. Avec des artistes tels que Blitz the Ambassador, Breton, Owen Pallett ou encore Sonic.

«Renvoyer l'ascenseur»

«Il s'agit de renvoyer l'ascenseur à ces salles qui permettent aux artistes d'émerger et de se produire par la suite sur la scène de Tony-Garnier», explique Jean-Yves Sécheresse, le président de la Halle. «Elles ont eu le choix de programmer les artistes qui leur plaisaient tout en gardant leur concept», raconte Sophie Broyer, membre du conseil d'administration.

«On réfléchit à faire un événement particulier en juin ou au mois de juillet...si on arrive à le monter», ajoute Thierry Teodori, le directeur des lieux. En attendant d'autres artistes ont déjà annoncé leur venue pour l'année 2015: System of down qui fera un concert unique en France, Kayne West, Johnny Hallyday, Fauve ou encore Foo Fighters.

La programmation
Pour connaître le détail de la programmation : http://www.halle-tony-garnier.com/