La jeune fille arrêtée en Belgique, est originaire de l'Isère

DJIHAD L'adolescente, âgée de 14 ans, avait disparu depuis le 18 juillet...

C.G.

— 

Illustration - Des jihadistes près d'Alep, en Syrie, en juillet 2012
Illustration - Des jihadistes près d'Alep, en Syrie, en juillet 2012 — Bulent Kilic AFP

Ses parents étaient sans nouvelles d'elle depuis le 18 juillet, date à laquelle ils avaient signalé sa disparition. Une adolescente de 14 ans, vivant en Isère, a été interpellée lundi à Liège en Belgique.

Elle « avait manifesté à plusieurs reprises son intention de se rendre en Syrie », a expliqué le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve en ouverture des débats à l'Assemblée sur son projet de loi de lutte contre le terrorisme.

Des signes de radicalisation religieuse

La jeune fille a été retrouvée grâce à un signalement d'Interpol, basée à Lyon. Selon le Dauphiné Libéré, elle n'en serait pas à son premier coup d'essai. En février dernier, elle  aurait déjà essayé de rejoindre la Syrie, via la Turquie, à partir de l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry. 

L’adolescente, scolarisée à Claix, à dix kilomètres au sud de Grenoble, avait alors fugué de son collège. Ses parents avaient signalé sa disparition en indiquant qu’ils s’inquiétaient des signes de radicalisation religieuse manifestés par leur fille depuis quelque temps.

Cette dernière possédait un passeport et n’avait donc pas besoin d’une autorisation de sortie du territoire. Confiée par la justice à un foyer –à la suite de la première tentative-, l’adolescente a donc fugué de nouveau en juillet.