Lyon: Le musée des Confluences dévoilé au public le 19 décembre

URBANISME La construction de l'ouvrage aux lignes futuristes, qui a débuté en 2006, est en train de s'achever...

Elisa Frisullo
— 
Lyon, le 4 Juillet 2014
Plusieurs vues de la construction du quartier de la Confluence entre le quartier Sainte-Blandine et la pointe du Confluent. On peut voir le centre de loisirs et de commerce, le musee des confluence et la darse nautique.
Lyon, le 4 Juillet 2014 Plusieurs vues de la construction du quartier de la Confluence entre le quartier Sainte-Blandine et la pointe du Confluent. On peut voir le centre de loisirs et de commerce, le musee des confluence et la darse nautique. —

C’est sans doute le chantier qui a fait le plus couler d’encre à Lyon ces dernières décennies. Après des années de travaux, commencés en 2006 puis stoppés à plusieurs reprises après de multiples turbulences et imbroglios juridiques, le «Nuage de Cristal», censé à l’origine être inauguré en 2008, devrait ouvrir ses portes au public le 19 décembre, selon la présidente du Conseil général du Rhône.

Dans une interwiew accordée ce jeudi au quotidien Le Progrès, Danielle Chuzeville précise que le musée est en cours de finitions. «Les Rhodaniens pourront le visiter dès les vacances de Noël», se réjouit Danielle Chuzeville, convaincue que ce nouveau lieu culturel «va vraiment éblouir les gens».

La construction de ce musée des sciences et des sociétés, dont l’architecture futuriste a été imaginée par le cabinet autrichien Coop Himmelb, est évaluée aujourd’hui par le département, maître d’ouvrage du chantier, à 239 millions d’euros hors taxe. Un coût pharaonique, bien supérieur aux 60 millions d’euros initialement prévus pour faire sortir de terre cet ouvrage en verre et acier, situé à la confluence du Rhône et de la Saône.