Quand les jeunes prennent la plume sur l'actu

PRESSE Favoriser l'accès des jeunes aux journaux, c'est le défi des 4e Assises de la presse écrite et de la jeunesse, qui débutent aujourd'hui à Lyon. Un objectif que partage le journal villeurbannais Dazibao, conçu par et pour des jeunes de 14 à

©2006 20 minutes

— 

Favoriser l'accès des jeunes aux journaux, c'est le défi des 4e Assises de la presse écrite et de la jeunesse, qui débutent aujourd'hui à Lyon. Un objectif que partage le journal villeurbannais Dazibao, conçu par et pour des jeunes de 14 à 25 ans, qui fête ses quinze ans. « Il a été créé à la demande des étudiants, lycéens et collégiens. Ils voulaient s'exprimer librement sur des sujets de société ou tout simplement sur des problèmes qui les touchent en général », explique Sophie Guillermin, coordinatrice du journal et animatrice au service municipal jeunesse de Villeurbanne.Cette revue trimestrielle gratuite de 24 pages, éditée par la mairie de Villeurbanne à 5 000 exemplaires, parvient de cette manière à rapprocher les jeunes du monde de la presse. « Avant d'entrer dans la rédaction de Dazibao, je ne me sentais pas concerné par les journaux », concède Patrick Bouke, 22 ans, étudiant en écogestion et l'un des deux rédacteurs en chef. « Mais j'avais envie de m'exprimer, alors il y a cinq ans, je me suis lancé dans l'aventure. » « C'est un laboratoire d'échanges et il permet aux jeunes d'apprendre à aller chercher l'information, l'étayer, la recouper », souligne Sophie Guillermin. L'équipe du magazine se compose d'une trentaine de rédacteurs bénévoles, de 14 à 25 ans, collégiens, lycéens, étudiants, chômeurs et actifs.

Justine Trillat