Le trafic suspendu plusieurs week-ends entre Lyon et Saint-André-le-Gaz

SNCF Des travaux de modernisation du poste d’aiguillage et des voies prévus dans le secteur de Vénissieux vont entraîner l’arrêt ponctuel du trafic sur la ligne à compter du 13 septembre. La desserte entre Lyon et Grenoble et Grenoble Saint-André-le-Gaz se fera par la route.…

Elisa Frisullo

— 

Les travaux concernent le poste d'aiguillage et les voies.
Les travaux concernent le poste d'aiguillage et les voies. — Damien Meyer afp.com

C’est, selon la SNCF, la solution la moins pénalisante pour les usagers. A compter du 13 septembre et jusqu’au 5 octobre, la circulation des trains va être suspendue entre Lyon et Saint-André-le-Gaz (Isère) pendant quatre week-ends consécutifs pour permettre la réalisation de travaux de modernisation dans le secteur de Vénissieux.

Le trafic des TER et TGV perturbé

En conséquence, durant les quatre week-ends, les trajets entre Lyon et Grenoble et Grenoble Saint-André-le-Gaz seront assurés par la route. Les relations entre Lyon et Chambéry s’effectueront en train via Ambérieu, d’autres par cars. La desserte des TGV dans le secteur lyonnais sera également modifiée. Les TGV assurant les liaisons entre des villes de provinces et s’arrêtant habituellement en gare de Lyon Part-Dieu verront exceptionnellement leur arrêt reporté à la gare TGV de Lyon Saint-Exupéry. Les départs ou arrivées ayant pour origine ou terminus Lyon seront maintenus à La Part-Dieu. Les horaires des TGV en provenance ou à destination du Sud seront modifiés ou rallongés, prévient la SNCF.

Un chantier financé par RFF

Ce chantier, destiné à améliorer le confort des usagers et la régularité des trains, va donner lieu au renouvellement du poste d’aiguillage, datant de 1982, et de 1 200 mètres de voies. «L’organisation des travaux a fait l’objet de plusieurs scénarios et la fermeture sur quatre week-ends consécutifs a finalement été retenue après concertation avec les entreprises ferroviaires», précise ce mardi matin la direction régionale de la SNCF. Les travaux, dont le coût est évalué à 6.4 millions d’euros, seront entièrement financés par Réseau ferré de France.

Le détail des perturbations

Le trafic sera suspendu de 12 h 45 le 13 septembre à 12 h 45 le 14 septembre, puis aux mêmes horaires du samedi 20 septembre au dimanche 21 septembre. La circulation sera de nouveau arrêtée dès 23 heures le vendredi 26 septembre jusqu’à 9 heures le 28 septembre, puis de 12 h 45 le samedi 4 octobre à 12 h 45 le dimanche 5 octobre.