OL: Lotta Schelin débute sa saison sur un coup de cent

FOOTBALL Après un dernier exercice décevant, l'attaquante suédoise est revenue à son meilleur niveau...

Stephane Marteau

— 

Grâce à un triplé inscrit face au FC Metz, Lotta Schelin a atteint la barre des 100 buts en D1.
Grâce à un triplé inscrit face au FC Metz, Lotta Schelin a atteint la barre des 100 buts en D1. — Jeff Pachoud AFP

Elle est entrée encore un peu plus dans l’histoire de l’OL et du football féminin français. En inscrivant un triplé lors du carton infligé dimanche à Metz (0-15), Lotta Schelin a atteint la barre symbolique des 100 buts en championnat. Seule joueuse étrangère en activité à avoir réalisé cette performance, l’attaquante suédoise a par ailleurs marqué 161 buts en 166 matchs officiels depuis son arrivée à Lyon, en 2008. Elle se rapproche ainsi inexorablement de Sandrine Bretigny, la meilleure buteuse de l’histoire de l’OL (180 buts dont 148 en D1).
En retrait la saison dernière
Avant son triplé, Lotta Schelin avait réalisé un doublé la semaine précédente contre Guingamp (3-0). Preuve qu’elle est revenue à son meilleur niveau après un dernier exercice médiocre (15 buts dont 12 en D1). «Il n’était pas en rapport avec son standing, confirme Patrice Lair. Elle a été un peu blessée et fut moins concernée. Elle avait peut-être besoin de se reposer», avance l’ancien entraîneur de l’OL qui a quitté le club cet été. Son départ a certainement aussi été bénéfique à la Scandinave car tous deux ont entretenu des rapports conflictuels. «On n’a pas toujours été d’accord car j’estimais qu’elle n’était pas toujours à son meilleur niveau, souligne Patrice Lair. Elle n’était peut-être pas habituée à ce qu’on la bouscule.»

«Important qu'elle retrouve la joie de jouer»
Son successeur, Gérard Prêcheur, est arrivé avec un regard neuf et un autre discours. «L’objectif de ce début de saison était de faire en sorte que notre relationnel soit le plus performant possible, indique-t-il. La saison dernière a été très compliqué pour elle. Il était donc important qu’elle retrouve la joie de jouer et confiance en elle. Et ça ne pouvait se concrétiser que par des buts.» «Elle va faire une grande saison», prédit Patrice Lair qui considère Lotta Schelin comme «l’attaquante qui se déplace le mieux au monde.» «C’est une joueuse de très haut niveau», renchérit Gérard Prêcheur.