Top 14: «Nous aurons des moments difficiles», prévient Olivier Azam, l’un des entraîneurs du LOU

RUGBY Le club lyonnais effectue un début de saison encourageant…

Stephane Marteau

— 

Deon Fourie inscrit le deuxième essai du LOU face à Oyonnax.
Deon Fourie inscrit le deuxième essai du LOU face à Oyonnax. — JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Il y a trois ans, pour sa première expérience infructueuse en Top 14, le LOU avait attendu la 7e journée pour signer son deuxième succès de la saison. En remportant samedi le derby contre Oyonnax (26-23), une première depuis 2009, le club lyonnais peut s’enorgueillir de présenter un bilan équilibré après quatre rencontres. Au point de se situer en milieu de tableau (7e), en compagnie du Stade Toulousain, et de devancer des grosses cylindrées comme le Racing Métro ou Castres. C’est bien la preuve que le LOU a réussi la transition avec la Pro D2 et qu’il peut raisonnablement prétendre au maintien. Voire mieux ? «On fait notre chemin, sans se préoccuper des autres et on ne tire pas de plan sur la comète, annonce Olivier Azam. Le championnat est long et dur et nous aurons des moments difficiles», prévient l’entraîneur des lignes avant.

Deux déplacements périlleux

Le staff et les joueurs du LOU auront une idée un peu plus précise de leur potentiel et de leurs ambitions lors des deux prochains week-end au cours desquels ils rendront visite au Racing Métro et à Clermont. «On a hâte de se frotter à ces équipes pour voir où on en est», confirme le centre Fabrice Estebanez. «Le match contre le Racing sera un gros test pour notre paquet d’avant», renchérit le 3e ligne Julien Puricelli.