Oullins rend hommage à Chaïb Zéhaf

COMMEMORATION C'était il y a un an. Le 4 mars 2006, Chaïb Zéhaf, paisible père de famille de 40 ans, était abattu de quatre balles à la sortie d'un bar à Oullins par un client ivre qui aurait proféré des insultes racistes. Hier, environ 300 personnes, dont les par...

©2006 20 minutes

— 

C'était il y a un an. Le 4 mars 2006, Chaïb Zéhaf, paisible père de famille de 40 ans, était abattu de quatre balles à la sortie d'un bar à Oullins par un client ivre qui aurait proféré des insultes racistes. Hier, environ 300 personnes, dont les parents et les proches de la victime, se sont rassemblées devant les lieux du drame pour lui rendre hommage. Et demander à la justice de reconnaître le mobile raciste du crime. « Je suis convaincu que l'origine maghrébine de Chaïb Zéhaf fait partie du débat. Le tireur n'aurait pas ouvert le feu sans cette différence d'origine. Mais nous demanderons au jury des assises de se prononcer sur cette question », annonce Me François Saint-Pierre, avocat de la famille, qui déplore que le dossier n'ait pas avancé depuis la reconstitution en mai dernier.

F. C.