Lyon fête les 70 ans de sa Libération

COMMÉMORATION Des événements sont prévus toute la semaine...

Caroline Girardon

— 

Lyon, en liesse après la libération.
Lyon, en liesse après la libération. — Emile Rougé

Le 2 septembre 1944, les Allemands, pressés par l’arrivée de la 1re Division de la France Libre et des troupes alliées, évacuent la ville de Lyon, mettant en œuvre la destruction méthodique des ponts enjambant le Rhône et la Saône. Le lendemain, le général Diégo Brosset pénètre entre Rhône et Saône, par le pont de l’Homme de la Roche, resté intact. Au volant de sa jeep, il gagne l’Hôtel de Ville. Une arrivée symbolique qui marquera ainsi la libération officielle de Lyon. Afin de célébrer le 70e anniversaire de cet événement, trois jours de festivités seront organisés cette semaine.

  • Un défilé de jeep. Moteurs pétaradants, sièges grinçants, nuages de poussière… Mercredi après-midi, la foule pourra assister le long de la rue de la République à un défilé de véhicules militaire d’époque. A bord, des soldats plus vrais que nature, prêts à vous charmer. Le cortège partira à 17h de la place de la Comédie (1er) pour rejoindre la place Bellecour (2e).
  •  
  • Des airs de jazz au pied de Louis XIV. Pour l’occasion, la célèbre place Bellecour va se transformer en village de la Libération. Lyon jazz orchestra sera chargé de faire danser les badauds au son des musiques des années 40. Le public pourra également découvrir une exposition sur les Gouverneurs militaires pendant la seconde guerre mondiale, mais aussi une exposition photos consacrée à la libération ainsi que des stands des pays alliés. On y trouvera des vêtements et des objets d’époque comme des tourne-disques ou des détecteurs de mine. De 16h30 à 19h30.
  •  

Des jeux d’époque. Les enfants ne seront pas en reste puisque des jeux d’époque leur seront dédiés au village de la libération: circuit de voitures à pédales et chars en carton, atelier pliage et origami (avions et colombes en papier), cerceaux, quilles, atelier de «re» construction des ponts lyonnais détruits durant la guerre…

Films et documents rares. Jeudi, l’Institut Lumière propose à 20h30 une projection d’images d’archives tournées lors de la Libération de Lyon, suivie de Lucie Aubrac de Claude Berri. Des films d’actualité de l’INA seront également visibles à l’Hôtel de Ville, après une conférence sur le général Brosset. De 18h à 19h15. Sur inscription auprès de Lyon en direct: 04 72 10 30 30.

Ambiance guinguette et visite guidée. La Croix-Rousse libérée! Vendredi, une balade commentée (1h45) autour de la Croix-Rousse résistante sera proposée aux curieux, désireux d’en savoir plus sur l’histoire du quartier. Le départ est prévu à 18h15 devant la Mairie du 4e. Les festivités se poursuivront dans une ambiance guinguette au square Frangin. La soirée s’organisera à partir de 20h autour de chansons, danses, musiques et textes de la Libération.

39-45 : appel à patrimoine

Le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation en appelle aux familles ayant conservé photos, films, archives ou objets relatifs aux années de guerre à Lyon.
Prêtées ou données, ces pièces seront étudiées en vue d'être intégrées à l'exposition préparée pour mai 2015 par le CHRD à l’occasion des 70 ans de la fin de la guerre.
Contact : isabelle.rive@mairie-lyon.fr / 04 78 72 23 11