Un jeune homme enlevé et séquestré près de Lyon

FAITS DIVERS L'enquête, menée par la Sûreté départementale du Rhône, a conduit à l'interpellation de trois personnes mardi et mercredi à Lyon et à Villefontaine en Isère...  

Elisa Frisullo

— 

Le gouvernement tire les conséquences des récents arrêts de la Cour de cassation stipulant que le séjour irrégulier d'un étranger ne peut plus suffire à son placement en garde à vue avec deux circulaires, de la Chancellerie et de l'Intérieur consultées mardi par l'AFP.
Le gouvernement tire les conséquences des récents arrêts de la Cour de cassation stipulant que le séjour irrégulier d'un étranger ne peut plus suffire à son placement en garde à vue avec deux circulaires, de la Chancellerie et de l'Intérieur consultées mardi par l'AFP. — Jean-Philippe Ksiazek afp.com

Deux hommes de 25 ans et 27 ans et une femme de 25 ans doivent être présentés ce jeudi au parquet de Lyon en vue d’une probable mise en examen pour «enlèvement et séquestration». La sûreté départementale du Rhône, qui a procédé à leur interpellation en début de semaine à Lyon et dans un hôtel de Villefontaine (Isère) avec le concours de la gendarmerie, soupçonne le trio d’avoir enlevé un jeune de 17 ans, lundi soir, vers 20h rue Laënnec, dans le 8e arrondissement.

La victime aurait ensuite été conduite à l’hôtel situé avenue Lemand à Villefontaine, où séjournaient les agresseurs présumés, et y aurait été séquestrée toute la nuit de lundi à mardi. La police n’a pas précisé ce jeudi matin si le jeune homme connaissait ses agresseurs présumés ni dans quelles circonstances il a été libéré.