Lyon: Faye Dunaway en ouverture du festival Lumière

CINEMA Légende du cinéma hollywoodien, l’actrice sera entre Saône et Rhône le 13 octobre…

Caroline Girardon
— 
L'actrice américaine Faye Dunaway à Londres, le 20 septembre 2007.
L'actrice américaine Faye Dunaway à Londres, le 20 septembre 2007. — K. COOMBS / REUTERS

L’an dernier, Jean-Paul Belmondo avait déclenché un tonnerre d’applaudissements, suscitant l’admiration des spectateurs de la Halle Tony Garnier. Cette année, c’est à Faye Dunaway que reviendra l’honneur d’inaugurer la sixième édition du festival Lumière (13 – 19 octobre).

Considérée comme une légende du cinéma hollywoodien, l’Américaine viendra pour la première fois à Lyon, présenter devant 5.000 spectateurs Bonnie and Clyde, film d’Arthur Penn, qui l’a révélée en 1967 aux côtés de Warren Beatty et Gene Hackman. «Cette invitation me touche beaucoup, a précisé l’Américaine au moment de confirmer sa présence. Ce festival est fait pour les amoureux du cinéma.»

Une actrice rare
Qualifiée de «belle, froide et intelligente», décrite comme «une beauté fatale doublée d’un tempérament de feu», la comédienne, âgée de 73 ans, limite ses apparitions. «Elle donne rarement des interviews et elle ne court pas les marques de reconnaissance, argumentent les organisateurs du festival. Sa venue est donc très exceptionnelle.»

Comme celle de Pedro Almodovar qui se verra décerner le prix Lumière, succédant ainsi à Quentin Tarantino, Ken Loach, Gérard Depardieu, Milos Forman et Clint Eastwood.