Les expulsions de jeunes majeurs se multiplient

IMMIGRATION L'inquiétude grandit au sein du réseau universités sans frontière (RUSF). Après l'expulsion vers l'Algérie, mercredi, d'une étudiante de Lyon-II originaire d'Oran, les responsables lyonnais du réseau ont appris hier l'arrestation de deux autres jeune...

©2006 20 minutes

— 

L'inquiétude grandit au sein du réseau universités sans frontière (RUSF). Après l'expulsion vers l'Algérie, mercredi, d'une étudiante de Lyon-II originaire d'Oran, les responsables lyonnais du réseau ont appris hier l'arrestation de deux autres jeunes majeurs. Un étudiant congolais, Poncia, en master 2 à Lyon-I aurait dû être reconduit vers son pays mercredi mais a refusé de monter dans l'avion. Il est depuis retenu au centre de rétention de l'aéroport Saint-Exupéry. Comme lui, Ly, en thèse à Lyon-III, est sous le coup d'un arrêté de reconduite à la frontière. Il a été arrêté en début de semaine puis placé au centre de rétention. Le tribunal administratif doit examiner ce matin la requête déposée par l'étudiant contre son expulsion.

E. F.