Travis Bader participe à la Ligue d'été d'Orlando avec Philadelphie.
Travis Bader participe à la Ligue d'été d'Orlando avec Philadelphie. — Fernando Medina/NBAE/Getty Images/AFP

Lyon

L'Asvel s'offre une gâchette

Basket Le club villeurbannais a recruté l'Américain Travis Bader

A un mois de la reprise de l'entraînement, l'Asvel a quasiment bouclé son recrutement. Mardi, le club villeurbannais, désormais dirigé par Tony Parker, a officialisé l'arrivée d'un quatrième joueur américain, l'ailier Travis Bader (23 ans, 1, 96 m). Contrairement à ses compatriotes Taurean Green (Limoges), David Lighty (Nanterre) et Ahmad Nivins (Pau-Lacq-Orthez), le Michiganais ne débarque pas d'un club de Pro A. Il évoluait ses quatre dernières saisons à l'Université d'Oakland où ses qualités de shooteur longue distance ont fait merveille.

Le shooteur à 3 points le plus prolifique de la NCAA


Depuis le 2 février 2014, Travis Bader détient en effet le record de tirs à trois points réussis dans le Championnat universitaire américain (NCAA). Il en a enquillé 504 en 137 matchs et affiche un taux de réussite plus que correct (40, 7 %). Il a délogé la légende de Duke, J. J. Redick, qui évolue désormais aux Clippers de Los Angeles. «Avoir son nom cité à côté de celui de J.J. Redick est incroyable. J'ai grandi en le regardant jouer, je suis fan de ce grand shooteur», avait-il confié après avoir battu ce record. Cela a néanmoins été insuffisant pour retenir l'attention des recruteurs NBA qui ne l'ont pas sélectionné lors de la dernière draft qui s'est tenue il y a deux semaines, à Brooklyn.

Travis Bader ne semble pourtant pas avoir fait une croix sur ses rêves de NBA puisqu'il participe actuellement à la ligue d'été d'Orlando avec les Sixers de Philadelphie avant de s'aligner à celle de Las Vegas (du 11 au 21 juillet) avec les Warriors de Golden State. Lors de ses deux premiers matchs disputés en Floride, il est apparu fâché avec son shoot. Il n'a ainsi inscrit que 3 points (à 1 sur 7 dont 1 sur 4 à trois points) lors de la défaite concédée samedi devant Orlando (77-83) avant de se ressaisir légèrement le lendemain lors d'un succès (84-73) remporté devant Oklahoma City (13 points à 4 sur 7 dont 1 sur 4 à trois points).

Mais le staff de l'Asvel attend surtout de lui qu'il s'illustre sous le maillot de la «Green Team».