Mohamed Yattara en quête d'avenir à l'OL

Stéphane Marteau

— 

Mohamed Yattara (à g., à la lutte avec le Messin Romain Rocchi) a inscrit onze buts la saison dernière avec Angers.
Mohamed Yattara (à g., à la lutte avec le Messin Romain Rocchi) a inscrit onze buts la saison dernière avec Angers. — POL EMILE/SIPA/SIPA

Il a rejoint l'OL en 2009 mais n'a encore jamais évolué avec le groupe professionnel, à l'exception d'un match de préparation disputé il y a deux ans face à l'Athletic Bilbao (1-2). A deux ans de la fin de son contrat, Mohamed Yattara (20 ans) pourrait enfin obtenir sa chance après avoir fait l'objet de trois prêts successifs dans des clubs de Ligue 2 (Arles-Avignon, Troyes et Angers). De fait, le départ de Rémi Garde, qui ne lui a jamais accordé sa confiance, conjugué à ceux de Bafétimbi Gomis et de Jimmy Briand, sont susceptibles de changer la donne pour l'attaquant guinéen. «Je ne voulais pas retourner à Lyon parce qu'ils n'ont jamais eu confiance en moi, avait-il confié il y a deux semaines au site Foot224. Mais avec le changement de coach, ça pourrait être le cas cette année. J'ai eu un entretien avec lui. Il m'a dit qu'il comptait énormément sur moi et cela m'a fait plaisir.»

Reste que ses performances réalisées la saison passée à Angers (11 buts inscrits en 30 matchs), au sein d'une formation qui a échoué de peu pour l'accession en Ligue 1 après avoir atteint les demi-finales de la Coupe de France, ont suscité les convoitises de nombreux clubs (Grenade, Rennes…). De quoi faire réfléchir les dirigeants lyonnais, en quête de liquidités avant la clôture, ce lundi, de l'exercice comptable.

L'absence de Mohamed Yattara lors de la reprise de l'entraînement de l'OL, vendredi, pouvait accréditer la thèse d'un départ imminent. Mais dimanche, l'international guinéen, accompagné de Florian Maurice, a finalement rejoint ses partenaires en stage, à Tignes.