EDUCATION

Le collège Al-Kindi prêt à ouvrir

L'ouverture de l'établissement scolaire musulman à Décines ne dépend désormais plus que des parents d'élèves. Après le feu vert de la justice, donné jeudi, les fondateurs du collège-lycée Al-Kindi devaient hier soir rencontrer les parents des cent ci...

L'ouverture de l'établissement scolaire musulman à Décines ne dépend désormais plus que des parents d'élèves. Après le feu vert de la justice, donné jeudi, les fondateurs du collège-lycée Al-Kindi devaient hier soir rencontrer les parents des cent cinquante élèves pré-inscrits depuis septembre. Si la majorité d'entre eux accepte de transférer leur enfant en milieu d'année scolaire, Al-Kindi pourrait alors rapidement ouvrir ses portes, avec des classes de sixième, cinquième et quatrième dans un premier temps. « Dans l'intérêt des enfants et pour des contraintes liées à la pédagogie, nous n'ouvrirons pas de troisième ni de seconde », a déclaré vendredi Nazir Hakim, président de l'association Al-Kindi. La direction vise un seuil minimum de seize enfants par classe pour assurer le bon fonctionnement de l'établissement.

Carole Bianchi