Un prix qui va faire des vagues

Caroline Girardon
— 
Le centre nautique du Rhône devrait ouvrir le 30 juin.
Le centre nautique du Rhône devrait ouvrir le 30 juin. — )

Bronzer toute l'après-midi au soleil, étalé(e) sur sa serviette de bain et multiplier les plongeons dans la piscine du Rhône pour se rafraîchir, aura désormais un prix : 8 €. Lundi, les élus voteront en conseil municipal les nouveaux tarifs des piscines publiques. Et la note sera salée pour le centre nautique du Rhône. Huit euros, donc, seront demandés aux visiteurs qui souhaiteront s'éterniser aux abords des bassins. Soit quasiment le même prix qui est exigé à l'entrée de la piscine de Charbonnières (pour les non-résidents de la commune). Une claque pour les nageurs, habitués à payer 3, 40 €.

Dissuader les trublions


«La piscine du Rhône, qui a été entièrement rénovée, a acquis une autre dimension, explique Jean-Louis Coste-Chareyre, directeur du service des Sports à la ville de Lyon. Elle est devenue un centre de balnéothérapie, un espace ludique. De fait, les gens s'installaient dans la durée. L'idée est désormais de favoriser les rotations.» Et d'éviter la saturation. L'été dernier, l'établissement a enregistré jusqu'à 3 800 entrées par jour, avec des pics de fréquentation de 2 300 visiteurs pendant la pause déjeuner. Soit le maximum de sa capacité d'accueil. En appliquant un tarif aussi élevé, la municipalité tenterait-elle d'éloigner les fauteurs de trouble, qui avaient poussé les maîtres nageurs à se mettre en grève l'été dernier ? «C'est une façon de redonner de la valeur au prix de l'entrée, répond Jean-Louis Coste-Chareyre. Certains usagers, qui ne payaient pas cher, faisaient preuve de mépris envers le personnel et lui manquaient de respect.» Pour les visiteurs ne souhaitant (ou ne pouvant) pas débourser 8 € la journée, des cartes de 25 h (50 €) ou de 50 h (85 €) leur seront proposées. «Ce qui ramènera les deux heures de piscine à 3, 40 €», précise le directeur. En revanche, il n'y aura pas de cartes 2 h comme cela se fait dans d'autres établissements. «On voulait éviter d'avoir à négocier chaque jour avec une partie de la population qui refuserait de payer le surplus.»

■ La partie Sud finie

Le bassin olympique, situé sur la partie Sud, est désormais entièrement rénové, tout comme l'entrée de l'établissement et la billetterie. L'ouverture des bassins est prévue le 30 juin.