Marché conclu entre les taxis et l'aéroport

ACCORD Les chauffeurs du syndicat professionnel des taxis (SPT) ne bloqueront pas l'aéroport. Hier, un accord a été trouvé entre les différents syndicats de taxis et la chambre de commerce et d'industrie de Lyon, gestionnaire de l'aéroport, à propos de l'ac...

©2006 20 minutes

— 

Les chauffeurs du syndicat professionnel des taxis (SPT) ne bloqueront pas l'aéroport. Hier, un accord a été trouvé entre les différents syndicats de taxis et la chambre de commerce et d'industrie de Lyon, gestionnaire de l'aéroport, à propos de l'accès au parking relais PR2. Jusque-là gratuite, l'entrée de ce parking devait à partir de la mi-février s'élever à 240 euros par an, ce qui avait agacé le SPT. L'intersyndicale des taxis n'a pas souhaité s'exprimer sur l'accord avant lundi mais selon plusieurs sources, un tarif spécial aurait été négocié pour les taxis stationnant occasionnellement à l'aéroport et des emplacements supplémentaires auraient été accordés aux chauffeurs.

C. B.

Ce futur parking sécurisé avec des écrans dynamiques affichant les heures d'arrivée des avions ne devrait pas être payant avant l'automne. Un système informatique de régulation des taxis devrait auparavant être installé.