Pourquoi Rémi Garde ne devrait plus diriger l'OL

FOOTBALL L'entraîneur du club rhodanien s'apprête à quitter son poste...

Stéphane Marteau

— 

Rémi Garde, à Turin, en avril.
Rémi Garde, à Turin, en avril. — Bregani-Ciambelli / Sipa

Cela pourrait être officialisé ce mardi. Mais conformément aux informations publiées lundi par RTL, Rémi Garde devrait quitter son poste d'entraîneur à l'OL. Pour plusieurs raisons.

Parce qu'il est usé. C'est une fonction qu'il a épousé il y a trois ans mais qu'il ne se voyait pas occuper pendant dix ans. Encore moins à l'OL où la pression est colossale. A tel point qu'aucun entraîneur n'est resté en place plus de trois saisons depuis Bernard Lacombe (1996-2000). Eprouvé par un dernier exercice marathon (61 matchs) et soucieux de son équilibre personnel, Rémi Garde préfère dire stop avant de dégoupiller. Surtout avec le corps arbitral qui semble s'acharner sur son équipe depuis quelques semaines.

Parce qu'il n'a pas de garanties sur l'effectif. Et encore moins sur l'avenir européen de l'OL, en quête d'un billet pour la Ligue Europa. Or, un échec aura forcément une incidence sur le mercato du club qui a déjà programmé «la cession d'un joueur confirmé avant la clôture des comptes au 30 juin ». Ce ne sera vraisemblablement pas Yoann Gourcuff. « Il y a plus de chances qu'il reste qu'il ne parte, compte tenu du fait qu'il a peu joué cette année (30 matchs) », a annoncé Jean-Michel Aulas. Lassé de devoir gérer un joueur régulièrement blessé et dont les délais de guérison sont considérables, Garde semblait plutôt favorable au départ du meneur de jeu avec lequel les relations se sont refroidies ces derniers temps. Mais c'est lui qui devrait s'éclipser.

 

Voyage à Nice

L'OL organise un déplacement en car pour assister au dernier de la saison, samedi (21 h), à Nice, où les Lyonnais joueront leur qualification en Ligue Europa. Tarif : 12 €. Rens. : voyages.olweb.fr