Socpresse : rachat invalidé

PRESSE L'autorisation de reprise des quotidiens Rhône-Alpes de la Socpresse annulée par le Conseil d'Etat. Ce dernier a invalidé hier la décision du ministère de l'Economie d'autoriser la holding Ebra (Est Républicain et Crédit Mutuel) à racheter cinq quoti...

©2006 20 minutes

— 

L'autorisation de reprise des quotidiens Rhône-Alpes de la Socpresse annulée par le Conseil d'Etat. Ce dernier a invalidé hier la décision du ministère de l'Economie d'autoriser la holding Ebra (Est Républicain et Crédit Mutuel) à racheter cinq quotidiens de la Socpresse, dont Le Progrès et Le Dauphiné Libéré. Cet arrêt « ne fait pas nécessairement obstacle à l'opération de concentration envisagée », selon la haute juridiction. « Mais le ministère aurait dû (...) examiner si cette opération créait entre les différents journaux contrôlés par la holding des liens de nature à porter atteinte à la concurrence. » En 2006, Ebra avait racheté les journaux Rhône-Alpes de la Socpresse, rachat autorisé par le ministère le 17 mai 2006.