En Rhône-Alpes, le boulot a de l'avenir

EMPLOI Le salon "Mondial des métiers" propose dès aujourd'hui aux scolaires et aux demandeurs d'emplois un éclairage détaillé sur les secteurs qui recrutent

©2006 20 minutes

— 

Les perspectives du marché de l'emploi rhônalpin dévoilées au Mondial des métiers. Pour sa 11e édition, le salon d'informations sur les filières propose dès aujourd'hui aux scolaires et aux demandeurs d'emplois un éclairage détaillé sur les secteurs qui recrutent en ce moment et embaucheront dans les dix prochaines années pour faire face aux départs massifs à la retraite.

Selon une étude réalisée en mai 2006 par la direction régionale de l'emploi, du travail et de la formation professionnelle (DRETFP), un quart des effectifs actuels partira à la retraite d'ici à 2015. « Près de 800 000 emplois seront alors à pourvoir en Rhône-Alpes », indique Marc Plotton, président de l'association Arom, qui organise le Mondial. Et dans les secteurs qui peinent à recruter actuellement, 500 000 emplois seront à reprendre dans les services aux entreprises et aux particuliers, 100 000 dans l'industrie et 80 000 dans le commerce.

Toujours en tête des métiers porteurs, le BTP a du mal à trouver des ouvriers qualifiés, des maçons, des électriciens et des menuisiers. Dans ce secteur, en 2006, les offres d'emploi ont encore progressé « de 35,9 % tandis que les demandes baissaient de 1 % », selon l'étude de la DRETFP. Même tensions dans la restauration où, l'an dernier, pour 150 offres d'emplois de cuisiniers proposées, seuls 100 demandeurs étaient inscrits. Jusqu'à dimanche soir, les visiteurs pourront se renseigner sur ces métiers et l'ensemble des filières à fortes perspectives d'emploi auprès des 500 exposants présents à Eurexpo.

Elisa Frisullo

Le salon, qui devrait accueillir 130 000 visiteurs, est ouvert au public de 9 h à 17 h aujourd'hui et demain et de 9 h à 18 h samedi et dimanche. Entrée gratuite pour les moins de 15 ans et les demandeurs d'emploi.