Les agents de l'UCS font la grève des PV

©2006 20 minutes

— 

Les « damiers » boudent le macadam lyonnais. La majorité des 58 agents de surveillance de l'unité de contrôle du stationnement (UCS), créée en 2003 par la ville de Lyon, sont en grève depuis samedi et jusqu'à demain inclus, à l'appel de la CGT.

Ces agents, assermentés pour contrôler et verbaliser les véhicules en stationnement, réclament « l'attribution d'une prime de 100 euros reconnaissant la spécificité de leurs missions et un redéploiement, pour ceux qui le souhaitent, sur un poste d'adjoint administratif territorial au bout de trois à quatre années à l'UCS ». Des revendications auxquelles la ville de Lyon a répondu en proposant une prime de 30 euros et un avancement de carrière, jugés insuffisant par la CGT. Pour protester, le syndicat organise dès 9 h 30 demain matin un rassemblement devant les grilles de l'hôtel de ville (1er). Pendant ce temps, gare aux PV, puisqu'en l'absence des agents UCS, « la police municipale veille et sanctionnera toutes les infractions au stationnement irrégulier », prévient la municipalité lyonnaise.

E. F.