Coup de froid sur le chauffage urbain

©2006 20 minutes

— 

L'épineux dossier du marché public de chauffage urbain confié par le Grand Lyon à Dalkia de nouveau entre les mains de la justice. L'actuel délégataire et la communauté urbaine ont demandé hier à la cour administrative d'appel de Lyon d'annuler le jugement du 15 décembre 2005 du tribunal administratif. Ce dernier, saisi par un candidat malheureux, avait estimé que la société Dalkia avait été avantagée dans l'attribution du marché par le Grand Lyon et annulé la délégation de service public. « Une méconnaissance du principe d'égalité », approuvée hier par le commissaire du gouvernement, qui a conclu au rejet des requêtes du Grand Lyon et de Dalkia. En revanche, pour ne pas porter atteinte à la continuité du service public, le commissaire a préconisé une résiliation négociée du contrat du réseau de chaleur urbain dans un délai d'un an. « Dans tous les cas, l'approvisionnement des actuels bénéficiaires du chauffage urbain sera assuré », a rappelé le Grand Lyon dans un communiqué. L'affaire a été mise en délibéré.

E. F.