Confluence gagne en attractivité

Elisa Riberry

— 

Confluence, encore assez calme mercredi matin, a ouvert en avril 2012.
Confluence, encore assez calme mercredi matin, a ouvert en avril 2012. — E. Riberry / 20 Minutes

Après des débuts au ralenti, Confluence semble s'être fait sa place dans le paysage lyonnais. Le pôle de commerces et de loisirs, inauguré il y a deux ans près de la place nautique, a accueilli 6, 9 millions de visiteurs en 2013, selon Unibail Rodamco. Et pour 2014, le gestionnaire du centre vise la barre des 8 millions. «Nous les aurons atteints à fin décembre», assure Christophe Roszak, le directeur France du réseau des centres commerciaux Unibail.

Ouverture le dimanche ?


« Depuis le début de l'année, la fréquentation de Confluence est en hausse de 15 %», précise celui qui était présent mercredi pour dévoiler la nouvelle campagne publicitaire du groupe. Dans les enseignes de Confluence, cette croissance d'activité se vérifie depuis plusieurs mois. «Nous avons accueilli 35 % de spectateurs en plus au cinéma depuis janvier par rapport à 2013», confie Franck Chapon, directeur d'UGC Lyon.

«Bien sûr, la crise a touché tous les commerçants, mais on a fait beaucoup d'efforts, complète Philippe Florentin, président des commerçants du centre commercial. Au final, mon restaurant Zinc-Zinc du centre-ville enregistre une baisse de chiffre d'affaires de 17 % alors que celui de Confluence progresse de 30 %. Les gens viennent chercher ici la sécurité, la facilité pour se garer…»

Pour rester sur cette dynamique, Unibail Rodamco n'exclut pas d'ouvrir tous les commerces le dimanche. «Ce jour-là, le centre accueille déjà 12 000 visiteurs naturels. Avec l'ouverture future du musée des Confluences, la proximité de l'aquarium, l'ouverture dominicale est une piste qu'il faudra travailler en partenariat avec les élus», ajoute Christophe Roszak.

■ La Part-Dieu poursuit sa métamorphose

Nouveau chantier en vue à la Part-Dieu. Après l'ouverture d'Oxygène en 2010, de gros travaux de rénovation en 2011 et l'accueil de nouvelles enseignes, le centre commercial, qui a attiré 34 millions de visiteurs en 2013, devrait voir son niveau -1 rénové pendant deux mois cet été. Près de 4 millions d'euros seront investis pour réhabiliter 2 000 m2 de locaux qui devraient être investis dès la rentrée par des restaurants, boutiques de prêt-à-porter et de services.