Le Grand Stade de Lyon de nouveau menacé devant la justice

URBANISME Le rapporteur public a demandé l'annulation des déclarations d'utilité publique...

A Lyon, Caroline Girardon

— 

Jean-Michel Aulas sur le chantier du futur stade de l'OL, en mai 2012.
Jean-Michel Aulas sur le chantier du futur stade de l'OL, en mai 2012. — JEFF PACHOUD / AFP

Le Grand Stade de l’OL n’en a pas encore fini avec la justice. Le dossier a connu mardi un énième rebondissement alors que les travaux sur le site du Montout avancent à grand pas. Mardi matin, la Cour administrative d’appel de Lyon s’est penchée sur six recours, formulés par les opposants. Le Rapporteur public, magistrat chargé d’orienter ses pairs dans leur décision, a tout simplement demandé l’annulation des Déclarations d’utilité publique (DUP) prises par le Préfet du Rhône. Cette procédure administrative a permis d’exproprier les riverains afin de réaliser les accès au Grand Stade. Reste à savoir si les magistrats suivront cette préconisation. La décision a été mise en délibérée.

En attendant, le Grand Lyon a indiqué qu’il était prêt à saisir le Conseil d’État si la justice annulait ces déclarations d’utilité, et qu’il relancerait en parallèle le processus pour en obtenir de nouvelles. Mais une saisine ne suspendrait pas la décision de la Cour administrative d'appel, et obtenir un arrêt du Conseil d'Etat devrait prendre du temps. Un temps pourtant précieux à désormais deux ans de l’Euro de football 2016.