Les seniors de retour à Bessenay

Elisa Riberry

— 

" Le Calme de l'Etang " accueillait 64 résidents lors de sa fermeture.
" Le Calme de l'Etang " accueillait 64 résidents lors de sa fermeture. — P. Desmaze / AFP (archive)

L'Ehpad de Bessenay «Le Calme de l'Etang», dont la fermeture en urgence avait fait grand bruit il y a six mois, rouvre aux seniors. Le préfet du Rhône a en effet mis fin, par un arrêté publié le 28 mars, à la fermeture totale provisoire de l'Etablissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), décidée le 16 septembre par les autorités. Cette mesure «exceptionnelle» avait été prise après un contrôle inopiné qui avait révélé un «risque pour la santé, la sécurité, et le bien-être moral ou physique des personnes hébergées», ont rappelé mardi dans un communiqué le conseil général du Rhône et l'Agence régionale de santé (ARS).

Parmi les manquements relevés à l'Ehpad, géré par le groupe DomusVi et rebaptisé la «résidence Sainte-Irénée», les autorités avaient pointé du doigt l'absence de suivi des dossiers médicaux, le manque de rigueur dans la prescription des traitements. Et l'insuffisance de personnels formés. Des défauts d'hygiène, avec de fortes odeurs d'urine constatées, avaient également été déplorés.

Des «mesures correctives»


Mais depuis la fermeture qu'il jugeait «disproportionnée», le groupe DomusVi a procédé, selon l'ARS, à plusieurs « mesures correctives ». «Il a apporté des améliorations conséquentes sur le recrutement et l'organisation, l'offre aux résidents, l'aspect sanitaire et architectural», précisent les autorités. Une infirmière coordinatrice a notamment été recrutée, les dossiers des patients informatisés. A la suite des suspicions de légionellose évoquées en septembre, des travaux sur le réseau d'eau chaude sanitaire et des opérations de désinfection ont également été réalisés. Le préfet a estimé que la nouvelle organisation «permet d'envisager la prise en charge des résidents dans de bonnes conditions». «Mais l'Agence régionale de santé et le département resteront particulièrement vigilants sur le fonctionnement de l'Ehpad et la qualité de la prise en charge des personnes», indiquent les deux acteurs.

■ Résidents transférés

Lors de sa fermeture, l'Ehpad de Bessenay accueillait 64 résidents. Ils avaient alors été transférés dans d'autres établissements du groupe. Contacté mardi, DomusVi n'a pas répondu à nos sollicitations.