Les Lyonnais mis hors-jeu face à Monaco

Stéphane Marteau

— 

Rodriguez a marqué pour l'ASM.
Rodriguez a marqué pour l'ASM. — L. Cipriani / AP / Sipa

Ce n'est déjà pas simple d'affronter l'AS Monaco. Ça l'est encore moins lorsque le corps arbitral passe complètement au travers de son match et valide trois buts entachés d'un hors-jeu. C'est la mésaventure qui est arrivé dimanche à l'OL, battu par le club de la Principauté (2-3) le jour même où le public lyonnais a découvert l'hymne composé par Benjamin Biolay. «C'est le football. Il y a des jours où on n'est pas aidé», a réagi le capitaine de l'OL, Maxime Gonalons.

Le mea culpa de Fredy Fautrel


Quelques minutes plus tard, Fredy Fautrel, l'arbitre de la rencontre, a surpris tout son monde en débarquant en zone mixte pour faire son mea culpa. «Des erreurs de jugement ont été faites par l'équipe arbitrale. C'est plus que dommageable. J'ai deux garçons (ses assistants) très malheureux dans le vestiaire. Ce n'est pas l'arbitrage qui en sort grandi», a-t-il déclaré. C'est tout à son honneur d'être venu reconnaître ses erreurs et celles de ses assesseurs. Mais ça ne consolera certainement pas Rémi Garde qui a préféré ne pas s'exprimer sur le sujet, pour ne pas « risquer d'être suspendu.» S'il a apprécié le comportement de ses joueurs qui n'ont jamais abdiqué, l'entraîneur de l'OL est conscient d'avoir réalisé une très mauvaise opération dans la course au podium. Huit points séparent désormais son équipe de Lille. «Plus zéro, ça fait zéro. Peut-être même la tête à toto ce soir. Je ne sais même pas s'il n'était pas là, toto, ce soir», a conclu Rémi Garde en guise de pique adressée à Fredy Fautrel.

■ Blessures

Sortis sur blessure, Samuel Umtiti et Gueïda Fofana souffrent de « problèmes musculaires » selon Rémi Garde. « Ce n'est pas encourageant », a ajouté l'entraîneur de l'OL.