Don Quichotte campe sur ses exigences

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Les Enfants de Don Quichotte prêts à lever le camp, mais pas à n'importe quel prix. L'association, à l'origine du campement installé place Bellecour depuis le 2 janvier, a réaffirmé hier que les tentes disparaîtraient une fois les promesses de relogement des SDF tenues par les autorités locales. « Nous resterons le nombre de jours qu'il faut pour obtenir une solution durable, autre que les centres d'hébergement d'urgence pour les soixante-dix sans-abri présents ici », a souligné Marine Fourié, responsable locale de l'association.

Dès hier, la mairie qui doit participer à partir d'aujourd'hui aux rencontres réunissant les associations et la Ddass a indiqué que les soixante-dix SDF de la place Bellecour pourraient être relogés. « Nous avons un certain nombre de places encore disponibles », a assuré l'adjointe au maire de Lyon Sylvie Guillaume, en charge des Affaires sociales. Unique bémol toutefois, qui pourrait occuper une partie des réunions : seuls les centres d'hébergement d'urgence disposent encore de lits disponibles.

Elisa Frisullo