Les mairies du Grand Lyon font un carton

©2006 20 minutes

— 

Les bilans ne sont que provisoires, mais les principales villes du Grand Lyon annoncent déjà des records. A Lyon, Le nombre d'inscriptions sur les listes électorales a augmenté de 162 % par rapport au 31 décembre 2005. Ce qui signifie que près de soixante mille Lyonnais ont fait la démarche pour obtenir leur carte d'électeur pour les élections présidentielle et législatives qui se dérouleront cette année. Avec un pic de 4 315 demandes enregistrées pour la seule journée du vendredi 29 décembre. A titre de comparaison, au 1er mars 2001, année de la précédente élection présidentielle, un peu moins de quarante mille nouveaux votants étaient comptabilisés. Au total, 292 301 Lyonnais sont donc provisoirement inscrits sur les listes. Ce chiffre sera définitif fin février, le temps que les radiations soient effectuées.

Outre l'enjeu des prochaines élections, la mairie explique cet excellent résultat en grande partie par la mise en place en octobre dernier d'un système d'inscription sur Internet et par l'ouverture plus tardive des services d'état civil dans toutes les mairies d'arrondissement. A Villeurbanne, 12 020 nouveaux votants ont été enregistrés contre 5 600 au 1er mars 2001. Pour l'instant, 65 000 Villeurbannais sont comptabilisés sur les listes. Avec 30 071 demandes d'inscriptions pour l'année 2006, contre 26 823 au 31 décembre 2005 (+12 %), Vénissieux a également vu son nombre de votants augmenter, mais dans une moindre mesure.

Carole Bianchi

Azzedine Haffar, président de l'Association nationale des élus de banlieue (Aneb), basée à Décines, s'est déclaré hier « très satisfait du réveil citoyen observé dans les banlieues » en 2006.