Yoann Gourcuff, sujet sensible

— 
Gourcuff, centre d'intérêt de l'OL.
Gourcuff, centre d'intérêt de l'OL. — P. Fayolle/Sipa

Rémi Garde en a ras la casquette des questions sur Yoann Gourcuff. L'entraîneur de l'OL l'a fait savoir, mardi, en conférence de presse. Interrogé sur l'état de santé de son meneur de jeu, apparu perclus de douleurs aux côtes et aux adducteurs, deux jours plus tôt, à Nantes (1-2), où l'ancien bordelais a effectué son retour à la compétition après deux semaines d'absence, Rémi Garde n'a pas caché son agacement. «Pfff… Je suis fatigué. Tapez-moi dessus si vous voulez, mais foutez-lui la paix», s'est-il emporté.

Rémi Garde a par ailleurs réfuté avoir aligné contre son gré Yoann Gourcuff, dimanche, à la Beaujoire, comme certains médias l'ont prétendu. «Je ne l'ai pas forcé à jouer. Je l'ai convaincu de jouer en sachant qu'il n'était pas à 100 % car j'avais besoin de lui, l'équipe avait besoin de lui et lui avait peut-être besoin de jouer pour ne pas rester trop longtemps sans jouer, a-t-il indiqué. Je ne me suis pas trompé. J'ai revu le match. Je sais qu'il n'a pas fait son meilleur match. Il n'était pas au niveau où il était ces derniers temps. Mais je sais que lorsqu'il joue ou lorsqu'il ne joue pas, l'équipe n'est pas pareille», a ajouté Rémi Garde. L'intéressé appréciera certainement. S.M.